Bien préparer ses enfants à l’expatriation

S’expatrier peut s’avérer une telle aventure incroyable, il serait dommage de ne pas la partager avec sa famille… Seulement voilà, une expatriation n’est pas anodine pour le développement d’un enfant, qui le vivra d’ailleurs différemment selon son âge. Il est donc important de bien le préparer avant de partir, pour qu’il vive ce nouveau départ le plus sereinement possible.

Impliquer son enfant et le faire participer

Le plus important pour le faire adhérer au projet, c’est ne pas le laisser croire que ce dernier a été décidé par ses parents de façon unilatérale. Pour cela, rien de mieux que d’impliquer l’enfant dans les préparatifs, selon les conseils d’un article du Daily Telegraph repris par Courrier Expat :

  • Lors de la préparation au déménagement, vous pouvez lui faire trier sa chambre, ses jouets, le laisser décider ce qu’il veut garder, ou encore faire quelques cartons et écrire son nom dessus.

  • Vous pouvez également lui demander son avis sur plusieurs choses qui vont le concerner : le choix du futur logement dans votre nouveau pays, le choix de sa future école… Cela lui permettra de se sentir inclus, en plus d’avoir les images nécessaires pour se projeter et avoir moins peur.

  • S’il ne sait pas encore parler la langue du pays, des cours de langue peuvent être une bonne idée pour l’aider à communiquer une fois sur place. En présentiel, avec des cahiers d’exercice ou une appli, à vous de voir !

  • Faites des recherches avec lui sur votre futur pays pour qu’il ait moins l’impression de plonger dans l’inconnu, vous pouvez même d’ores et déjà trouver des activités à faire ou des lieux à visiter ensemble.

  • Surtout, parlez régulièrement ensemble de votre expatriation !

Les jeux et activités

Que ce soit pour le préparer à l’expatriation ou pour maintenir un lien avec la France, les jeux et activités seront vos meilleurs alliés. En voici quelques-uns :

  • Parmi les livres à lire pour se préparer à l’expatriation, on peut citer Ulysse, petit expat de Mathilde Paterson et Laetitia Zink, Elise, 7 ans, expatriée de Corinne Feuillet Luca et Virginie Houet, la collection “Globe-trotteurs, même pas peur” d’Anne Portier-Maynard et Alexandra Gagne ou encore Journal d’une ado expatriée de Véronique Martin-Place, pour les plus grands.

  • La marque Pioupiourico propose des jeux de société autour de la culture française, utiles pour garder un lien avec la France pendant l’expatriation. Et il y en a pour tous les goûts, dès l’âge de 3 ans : Mémo sur les monuments, 7 familles, un loto sur la gastronomie française…

  • Garder quelques habitudes peut être important pour que l’enfant trouve ses repères et ne se sente pas complètement perdu : une après-midi piscine par semaine, une soirée jeux de société, une soirée plateau télé, un appel Skype avec le reste de la famille… autant de rendez-vous qui feront du bien à votre enfant !

  • Le site Les Petits Expats a lancé un système de correspondance scolaire, pour que votre enfant expatrié puisse échanger par courrier avec une classe en France : il se sentira valorisé en ayant l’occasion de raconter son expérience d’expatriation, il gardera un lien avec la France, et les autres enfants profiteront de jolis récits et d’une ouverture sur le monde !

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles