Comment bien observer la nuit étoilée des Perséides, dont le pic est attendu ce samedi ?

Une pluie d'étoiles filantes est attendue dans le ciel dans la nuit du 12 au 13 août. Pour être sûr de pouvoir observer le spectacle, il est préférable de prendre quelques précautions.

Un spectacle qu'il faut savoir observer. Dans la nuit de samedi à dimanche, le ciel sera le théâtre du pic de la pluie d'étoiles filantes des Perséides, qui a commencé le 17 juillet et doit s'achever le 24 août.

Ces météores sont des morceaux de poussière qui proviennent de la comète Swift-Tuttle, qui se rapproche de la Terre tous les 133 ans. Notre planète traverse la traînée de débris de la comète chaque année à peu près à la même époque, ce qui donne lieu à une pluie annuelle d'étoiles filantes visible dans le monde entier, particulièrement dans l'hémisphère nord.

Trouver un endroit sombre sans pollution lumineuse

Jusqu'à 100 étoiles filantes par heure devraient être visibles dans une zone située en dessous de la constellation Cassiopée, qui forme un W dans le nord-est du ciel vers minuit.

Pour bien observer le phénomène stellaire, la Nasa conseille de "trouver un endroit sombre pour s'allonger, les pieds orientés à peu près vers le nord-est, et regarder droit vers le haut". C'est dans cette direction que se trouve la constellation de Persée, qui donne son nom à cette pluie d'étoiles.

"Le facteur le plus important est de se rendre dans un endroit sombre, loin des lumières de la ville, de laisser ses yeux s'habituer pendant plusieurs minutes et de regarder la partie du ciel la plus sombre possible", explique l'association The Planetary Society, basée en Californie.

Selon l'agence spatiale américaine, le meilleur créneau pour voir ces étoiles se situe "entre minuit et l'aube", et l'activité des météores "sera à son apogée une heure avant l'aube".

Pour observer cette pluie stellaire, pas besoin de télescope, car "il vous faut un champ de vision énorme pour ne pas en manquer ! Donc zoomer serait inutile", explique Thomas, qui gère le compte de vulgarisation sur l'espace Space Sciences sur Twitter.

Des conditions idéales

Cette année, les conditions dans lesquelles ce phénomène va apparaître sont particulièrement propices à son observation. Seuls 7% de la Lune seront visibles car notre satellite est actuellement dans sa phase de dernier quartier. La lumière qu'elle renverra sera donc assez faible, ce qui facilitera l'observation des Perséides.

Des étoiles filantes seront encore visibles jusqu'à la fin du phénomène, fin août et particulièrement dans la nuit du 16 août, qui sera marquée par une nouvelle Lune, c'est-à-dire sans Lune.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Une firme japonaise travaille sur des étoiles filantes artificielles