Comment bien choisir ses tomates pour éviter de polluer la planète ?

franceinfo
Le Comité national de l'agriculture biologique doit se prononcer jeudi sur le recours aux serres chauffées. Une méthode critiquée par les défenseurs de l'environnement.

Peut-on cultiver des tomates bio dans une serre chauffée au fioul, qui génère des gaz à effet de serre ? C'est le débat qui agite l'agriculture française. Lors d'une réunion prévue jeudi 11 juillet, le Comité national de l'agriculture biologique (Cnab) doit se prononcer sur le recours aux serres chauffées. Une pétition contre "l'industrialisation du bio" avait été lancée début juin par plusieurs associations et chefs cuisiniers pour exclure cette technique du label AB (pour agriculture biologique). Ses signataires plaident pour la saisonnalité des produits et dénoncent le coût écologique des serres chauffées.

Cette polémique illustre un peu plus la difficulté pour le consommateur soucieux de l'environnement de s'y retrouver. Franceinfo vous explique comment faire pour manger des tomates sans polluer la planète.

1Consommer de saison

Le premier réflexe qui doit guider votre consommation est la saisonnalité. Manger des tomates en hiver, c'est consommer des fruits venus de loin ou cultivés dans des serres chauffées. Nul besoin de mémoriser le cycle de vie de chaque fruit ou légume : de nombreux calendriers sont disponibles en ligne, comme celui de l'ONG Greenpeace. La saison de la tomate s'y étire de mai à octobre. "C'est meilleur pour votre palais, c'est meilleur pour votre santé et c'est meilleur pour la planète", estimait début juin le restaurateur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi