Bien-être animal : une proposition de loi débattue à l’Assemblée nationale

Les images d’un tigre ou d’une otarie sur la piste d’un cirque seront peut-être de l’histoire ancienne en France. Une proposition de loi sur le bien-être animal sera discuté à l’Assemblée nationale, mardi 26 janvier. Le texte prévoit d’interdire d’ici cinq ans les spectacles d’animaux sauvages, notamment dans les cirques. Pour certains professionnels, c’est l’incompréhension. Le Parc Astérix a pris les devants “On nous reproche toujours de présenter un tigre qui passe dans le feu avec le bâton et la chaise, mais c’est fini ça. On ne présente plus ça. On présente la complicité qu’il peut y avoir entre l’homme et l’animal”, commentait Roger Falck, dompteur de La Piste aux étoiles, en octobre dernier. Les parcs aquatiques sont également visés. Les établissements ne pourront plus détenir d’orques ou de dauphins en captivité. Le Parc Astérix, dans l’Oise, a pris les devants lundi, en annonçant la fermeture de son delphinarium. Ses mammifères rejoindront d’autres parcs en Europe.