Biden rend hommage à George Floyd pendant que Trump reçoit les responsables de la police

C’est ce mardi 9 juin que doivent avoir lieu les funérailles de George Floyd à Houston au Texas. La mort de cet Afro-Américain asphyxié le 25 mai à Minneapolis par un policier blanc a suscité une vague d’indignation dans tout le pays. Ce lundi, le candidat démocrate Joe Biden a fait le déplacement à Houston pour lui rendre hommage tandis que Donald Trump recevait les responsables de la police.

De notre correspondante à Washington,

Ce sont deux approches diamétralement opposées. D’un côté, le candidat démocrate, empathique, a passé plus d’une heure avec la famille de George Floyd à Houston. « Joe Biden les a écoutés et a entendu leur peine », a fait savoir leur avocat.

De l’autre, le président, qui se pose en garant du maintien de la loi et de l’ordre. À la veille des funérailles de George Floyd, il a organisé une rencontre avec des responsables de la police à la Maison Blanche.

« Il n'y aura pas de démantèlement de notre police, a déclaré Donald Trump. Notre police nous a permis de vivre en paix et nous voulons nous assurer qu'il n'y a pas de mauvais acteurs là-dedans et parfois nous voyons des choses horribles comme celles dont nous avons été témoins récemment. Mais je dis 99,9 ou au moins 99% d'entre eux sont des gens formidables, et ils ont fait un travail qui bat des records. ».

Joe Biden a fait savoir qu’il était opposé au démantèlement des forces de l’ordre ou à la baisse de leur budget. Les démocrates souhaitent en revanche encadrer les pratiques de la police. Ils ont présenté un projet de loi en ce sens ce lundi, qui devrait être rapidement adopté par la chambre. Mais on ignore ce qu’il adviendra du texte au Sénat dominé par les républicains.

À lire aussi : «Black Lives Matter», un slogan qui porte et un mouvement qui pèse