78 ans et bientôt président: Biden l'indestructible

·2 min de lecture

Le futur président des Etats-Unis fête ce vendredi ses 78 ans. Retour sur une vie incroyable jalonnée de drames et de succès. 

Joe Biden évoque souvent ce jour où il a vu la mort en face, en février 1988. Un soir, seul dans sa chambre d’hôtel, il s’effondre, victime d’une rupture d’anévrisme. Transféré d’urgence à l’hôpital, il est dans un état si critique qu’un prêtre lui administre l’extrême-onction. Les médecins lui donnent 50 % de chances de s’en sortir. Ils redoutent surtout les séquelles. Juste avant d’entrer dans le bloc opératoire, Biden dit au revoir à ses fils. « Les cinq minutes les plus importantes de la vie », dira-t-il plus tard. Il leur demande de s’occuper, « quoi qu’il arrive », de leur mère adoptive, Jill, et de leur sœur, Ashley, alors âgée de 6 ans. Sur sa tombe, il veut juste qu’on inscrive : « Joe Biden, fils, frère, mari, père… et athlète. » Pas sénateur. Ni « ancien candidat à la présidentielle »… Ces mots-là n’ont alors plus aucun sens pour lui. L’opération, qui dure sept heures, sera suivie d’une seconde, à la suite d’une rechute. Joe Biden en sort en fauteuil roulant, le crâne déformé, le front à moitié paralysé… Pendant sa convalescence, il se rend compte qu’il a oublié le prénom de ses nièces. Il a aussi du mal à se concentrer. La rumeur court : le sénateur serait devenu un légume. Mais, en septembre 1988, après sept mois de convalescence, il revient au Sénat, où ses collègues lui offrent une standing ovation. Quand il évoque ces souvenirs, Biden conclut que son père avait raison : « Peu importe le nombre de coups qu’on reçoit dans la vie, il n’y a qu’une seule option : se relever », lui a-t-il enseigné. Toute sa vie, Joe Biden s’est appliqué à respecter cette devise.

Voir aussi : Joe Biden, une carrière en images

Quand Biden sort de l’hôpital, il sait qu’il a bravé la mort physique. Reste la mort… politique.(...)


Lire la suite sur Paris Match