Biden élu aux élections américaines 2020: suivez les développements en direct

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·21 min de lecture
Cette présidentielle américaine 2020 a opposé Joe Biden à Donald Trump (Photo: Le HuffPost)
Cette présidentielle américaine 2020 a opposé Joe Biden à Donald Trump (Photo: Le HuffPost)

ÉTATS-UNIS - Après quatre jours de suspens outre-Atlantique, c’est finalement le candidat Joe Biden, et sa colistière Kamala Harris, qui ont été donnés gagnant face à Donald Trump et Mike Pence. L’ancien vice-président de Barack Obama a empoché les 270 grands électeurs nécessaires en s’imposant ce samedi 7 novembre en Pennsylvanie et au Nevada.

Immédiatement après cette annonce, Donald Trump a réagi en refusant de concéder la défaite et en annonçant de nouveaux recours. Le président américain, qui était en train de jouer au golf lorsque la nouvelle est tombée, a de nouveau accusé ses adversaires démocrates de fraudes, estimant avoir remporté “de loin”, le scrutin.

En attendant d’éventuelles suites juridiques, les félicitations se multiplient tout comme les scènes de liesse à travers le pays.

>>> Suivez ci-dessous en direct les suites de l’élection de Joe Biden

  • 20h50: l’Arabie saoudite “félicite” Biden pour sa victoire

Le roi Salmane et le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane, très proches de Donald trump, ont “félicité” dimanche soir Joe Biden et Kamala Harris élus président et vice-présidente des Etats-Unis la veille, a annoncé l’agence de presse officielle SPA.

Dernier responsable des monarchies arabes du Golfe à réagir, le roi Salmane a exprimé “ses meilleurs vœux de succès” et rappelé “les relations historiques étroites particulières entre les deux pays et peuples amis”, selon SPA.

  • 19h55: Première réaction de Melania Trump

A-t-elle eu vent des sources de CNN? Ce dimanche soir Melania Trump a réagi pour la première fois à la victoire annoncée de Joe Biden et Kamala Harris. La Première Dame a, comme Donald Trump, évoqué le dépouillement. “Le peuple américain mérite des élections justes. Chaque vote légal - et non illégal - doit être compté. Nous devons protéger notre démocratie en toute transparence”, a-t-elle posté.

  • 19h: Couac, le Premier ministre slovène ne félicite toujours pas Biden

Quatre jours après avoir prématurément félicité Donald Trump pour sa victoire, le Premier ministre slovène Janez Jansa s’est contenté dimanche d’espérer des “relations amicales” avec la prochaine administration américaine, quelle qu’elle soit. “Les Etats-Unis sont un partenaire stratégique pour nous”, a tweeté M. Jansa

“Tous les gouvernements que j’ai dirigés ont construit avec eux des relations étroites, amicales. Peu importe de quel parti était issu le président américain. Rien ne changera à l’avenir”, a-t-il poursuivi. Il y a quelques jours, le Premier ministre slovène, pays d’origine de la Première dame sortante Melania Trump, avait félicité Donald Trump pour sa réélection.

  • 18h50: Melania Trump demanderait à son mari d’accepter la défaite

Selon CNN, la Première Dame Melania Trump ferait partie des personnes entourant Donald Trump lui demandant d’accepter sa défaite face à Joe Biden. Le républicain aurait également été approché par son beau fil Jared Kushner alors qu’il a de nouveau dénoncé ce dimanche une élection entachée de fraudes, selon lui.

  • 18h20: les félicitations de George W. Bush

Le prédécesseur de Barack Obama a salué la victoire de Joe Biden et Kamala Harris, tout en félicitant Donald Trump pour sa campagne et ses plus de 70 millions de voix. “Bien que nous ayons des divergences politiques, je sais que Joe Biden est un homme bon, qui a gagné sa chance de diriger et d’unifier notre pays”, écrit-il notamment.

  • 18h: En Inde, pétards et prières pour l’élection de Kamala Harris

Des pétards et des prières ont salué dimanche l’élection de Kamala Harris à la vice-présidence des Etats-Unis, dans le village tamoul de Thulasendrapuram, en Inde où est né son grand-père maternel. Les villageoises ont réalisé un rangoli, une oeuvre colorée dessinée sur le sol, écrivant: “Félicitations à Kamala Harris”.

  • 17h: L’élection de Biden saluée par l’homme politique qu’il avait plagié

En 1987, la première campagne de Joe Biden pour accéder à la Maison Blanche avait été entachée par un scandale de plagiat: trente ans plus tard, l’homme politique britannique Neil Kinnock, dont il avait volé le discours, a chaleureusement salué son élection.

Joe Biden est “un adulte calme et avisé, ce qui lui permettra de rendre de grands services aux États-Unis et au monde entier, a déclaré auprès de l’AFP Neil Kinnock, ancien chef du Labour. Mais c’est aussi un vrai dur, et cela se voit parce qu’il fait simplement son travail et ne se vante pas d’être un dur à cuire, comme le dernier type en date -c’est quoi son nom déjà ?”,.

Favori de la primaire démocrate de 1988, Joe Biden avait été obligé d’interrompre sa campagne après un scandale de plagiat, pour avoir repris à son compte une grande partie d’un discours prononcé plus tôt dans l’année par Neil Kinnock, alors leader du Parti travailliste. Lors de leur dernière rencontre, en 2007, Biden l’avait introduit auprès de ses collaborateurs avec beaucoup d’autodérision: “Mes amis, je vous présente la personne qui a écrit mes meilleurs discours, Neil Kinnock !”.

  • 15:30: Trump déjà relooké par Madame Tussauds

L’image a fait le tour du monde: samedi 7 novembre, alors que les médias américains annonçaient d’une seule voix que Joe Biden l’emportait en Pennsylvanie et donc au niveau national, Donald Trump, lui, jouait au golf, convaincu d’une fraude électorale à ses dépens.

Eh bien le célèbre musée de personnages de cire Madame Tussauds, à Londres, n’a pas manqué de réactivité. Dans la foulée de l’annonce de la presse outre-Atlantique, les équipes se sont empressées de rhabiller la statue du président sortant... en golfeur.

Pour un homme qui a déjà joué 284 fois au golf depuis qu’il est devenu président, c’était de l’avis du musée la tenue idoine. Ce dimanche 8 novembre au matin, Donald Trump était d’ailleurs à nouveau dans son golf de Virginie, comme l’ont noté plusieurs journalistes.

  • 15h: Le compte Twitter de la transition Biden-Harris

S’il a désormais le soutien de la majorité des grands électeurs, Joe Biden doit encore être officiellement élu par eux et surtout patienter jusqu’au 20 janvier prochain pour entrer en fonction. Mais d’ici là, le “président-élu” n’a pas prévu de simplement patienter.

Ce dimanche 8 novembre, un compte Twitter baptisé ”@Transition46″ a été créé et relaiera les projets de Joe Biden pour son début de mandat, également diffusées sur un site Internet où le futur président américain détaille notamment ses plans pour son “day one” à la Maison Blanche.

Le premier message publié ce dimanche est une vidéo mettant en avant les slogans de Joe Biden, à savoir de relever l’Amérique au sortir de la présidence Trump et d’être plus unie que jamais, un thème qu’il avait déjà développé dans son discours de victoire, prononcé après que l’ensemble des médias l’ont donné vainqueur en Pennsylvanie et donc du scrutin au niveau national.

  • 12h30: La task force Covid de Biden se précise

Joe Biden a annoncé son intention de constituer dès lundi une équipe pour suivre le dossier crucial que représente la lutte contre le coronavirus. CNN croit connaître le nom des trois personnes qui dirigeront cette task force de 12 personnes. Elle sera copilotée par Vivek Murthy (un ancien M. Santé publique de Barack Obama), l’ancien commissaire de la Food and Drug Administration David Kessler et le docteur Marcella Nunez-Smith de l’Université de Yale.

  • 11h45: Le New York Times a un message pour Trump

Comme l’a relevé Courrier International, le New York Times a publié une vidéo dans laquelle il invite Donald Trump à reconnaître sa défaite. On y voit des sportifs et des politiques admettre leur échec. Et le journal américain de conclure avec un très cash: “tu peux le faire”.

  • 11h: L’Inde salue l’élection de Kamala Harris

Des Indiens ont fêté dimanche l’élection de Kamala Harris à la vice-présidence des Etats-Unis, saluant la victoire historique de cette femme d’origine indienne.

Dans le village de Thulasendrapuram, dans l’Etat du Tamil Nadu (Sud), où est né le grand-père maternel de Kamala Harris, P.V. Gopalan, un haut fonctionnaire indien, des habitants ont célébré cet événement.

Ils ont allumé des pétards, prié dans le temple principal et brandi des portraits de la première femme à accéder à la vice-présidence américaine à l’âge de 56 ans.

  • 7h: Netanyahu félicite Biden, remercie Trump

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a félicité dimanche matin Joe Biden pour sa victoire électorale en qualifiant le leader démocrate de “grand ami d’Israël”, et remercié Donald Trump pour avoir porté la relation entre Israël et les Etats-Unis à des “sommets inégalés”.

“Félicitations à Joe Biden et Kamala Harris. Joe, nous nous connaissons depuis près de 40 ans, notre relation est chaleureuse, et je sais que tu es un grand ami d’Israël”, a-t-il écrit sur Twitter.

“J’espère pouvoir, avec vous deux, approfondir encore davantage l’alliance spéciale qui lie les Etats-Unis et Israël”, a ajouté le dirigeant de l’Etat hébreu qui avait déjà qualifié Donald Trump de “meilleur ami qu’Israël n’a jamais eu à la Maison Blanche”.

  • 2h44: Biden s’engage à être “un président qui rassemble et non pas qui divise”

Joe Biden a remercié les électeurs américains pour lui avoir offert une “victoire convaincante” et s’est engagé à être “un président qui rassemble et non pas qui divise”.

Le président élu a appelé les Américains à ne plus traiter leurs “opposants comme des ennemis” et a par ailleurs promis que l’Amérique serait “de nouveau respectée dans le monde”.

Par ailleurs, Joe Biden a annoncé qu’il mettrait en place dès lundi une cellule de crise sur le coronavirus, rassemblant des scientifiques et des experts, pour combattre le principal défi actuellement posé à l’exécutif américain.

“Lundi, je mettrai en place un groupe composé de scientifiques et d’experts” afin qu’ils travaillent “sur un plan qui entrera en vigueur dès le 20 janvier 2021″, jour de son investiture, a déclaré le président élu.

  • 2h32: Kamala Harris salue “un jour nouveau pour l’Amérique”

L’élection de Joe Biden marque “un jour nouveau pour l’Amérique”, a salué sa colistière et vice-présidente élue Kamala Harris, depuis Wilmington.

“Alors que notre démocratie elle-même était dans la balance dans cette élection, avec l’âme de l’Amérique en jeu sous les regards du monde entier, vous avez marqué un jour nouveau pour l’Amérique”, a-t-elle affirmé aux partisans démocrates dans son discours de victoire.

  • 2h08: Les Unes de la presse américaine au lendemain de l’élection de Biden

  • 2h06: Scènes de liesse à Brooklyn

  • 1h15: Il est trop tôt pour féliciter Biden, estime le président mexicain

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a estimé qu’il était trop tôt pour féliciter Joe Biden.

“Nous allons attendre que toutes les questions légales soient résolues. Nous ne voulons pas être imprudent”, a déclaré a-t-il déclaré à la presse.

  • 00h30: Maduro se dit prêt au “dialogue” avec Washington après la victoire de Biden

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, s’est déclaré “toujours prêt au dialogue” avec les États-Unis, après la victoire de Joe Biden.

“Je félicite le président élu Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris pour leur victoire. Le Venezuela (...) sera toujours prêt au dialogue et à la bonne entente avec le peuple et le gouvernement des États-Unis”, a tweeté le dirigeant socialiste, qui a rompu les relations diplomatiques avec Washington en 2019

  • 00h22: Instantané familial chez les Biden

La photo a été publiée par Naomi Biden, petite-fille du président élu.

  • 00h18: Les festivités se poursuivent devant la Maison Blanche

  • 00h03: Le Premier ministre japonais félicite Biden

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a félicité Joe Biden pour son élection et a plaidé pour un renforcement des liens entre les deux pays.

“Chaleureuses félicitations à Joe Biden et Kamala Harris. Je me réjouis de travailler avec vous pour renforcer davantage l’alliance Japon-États-Unis et assurer la paix, la liberté et la prospérité dans la région Indo-Pacifique et au-delà”, a tweeté Yoshihide Suga.

  • 23h15: Trump continue de nier sa défaite (en lettres majuscules)

Sur le vote populaire, il assure par ailleurs avoir le record de voix pour un président sortant, avec 71 millions de votes.

  • 23h07: Scènes de liesse devant la Maison Blanche

  • 21h39: Le contrôle du Sénat américain se jouera lors d’une élection partielle en janvier

Le contrôle du Sénat américain se jouera lors d’une élection partielle dans l’État de Géorgie en janvier, un enjeu crucial pour la future présidence du démocrate Joe Biden, qui provoque déjà une bataille politique intense.

Le sénateur républicain David Perdue et son rival démocrate Jon Ossoff ont chacun obtenu moins de 50% des voix, selon plusieurs médias américains, ce qui déclenche automatiquement un deuxième tour dans cet État le 5 janvier.

L’autre siège de sénateur de la Géorgie sera également en jeu à la même date.

Maintenant que Joe Biden a été déclaré vainqueur de la présidentielle américaine, si les démocrates remportaient ces deux sièges, ils prendraient aux républicains le contrôle du Sénat. Aucune loi ne peut être approuvée sans un vote de la chambre haute.

“Et maintenant nous prenons la Géorgie, et nous changeons le monde!” a lancé le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer devant des passants en liesse à New York après la victoire de Joe Biden.

“Tous les yeux vont se tourner vers la Géorgie dans l’attente du sort du Sénat”, a tweeté la républicaine Nikki Haley, ex-ambassadrice de Donald Trump aux Nations unies.

Les républicains détiennent actuellement la majorité à la chambre haute, avec 53 sièges sur 100. Trente-cinq sièges étaient en jeu lors des élections présidentielle et parlementaires de mardi. Après sa prise de fonctions le 20 janvier, la vice-présidente Kamala Harris pourra, selon la Constitution, voter pour départager un éventuel vote à 50-50.

  • 21h15: Trump de retour à la Maison Blanche

Donald Trump est rentré samedi après-midi à la Maison Blanche après une matinée de golf, et quelques heures après l’annonce de sa défaite face à Joe Biden. Le président américain a passé un peu plus de quatre heures dans son club de Sterling, en Virginie, où il a été aperçu sur les greens.

Il quittera le pouvoir le 20 janvier 2021.

  • 20h45: La première déclaration de Biden prévue dans la nuit

Élu président des États-Unis, Joe Biden a réagi par un communiqué peu après 17h30. Pour sa première déclaration, il va falloir attendre encore un peu. Son équipe a fait savoir qu’il s’exprimera depuis son fief du Delaware dans la soirée, soit aux alentours de 2h du matin en France.

  • 19h40: Un premier ténor républicain félicite Biden

Mitt Romney, candidat malheureux face à Barack Obama en 2012, a été le premier ténor républicain à féliciter Joe Biden pour sa victoire.

  • 19h: Macron félicite Biden

Le président français, Emmanuel Macron a salué l’élection de Joe Biden et appelé à agir “ensemble”.

  • 18h30: Coup de téléphone entre Harris et Biden

Célébrant sa victoire au côté de Joe Biden, Kamala Harris a posté une vidéo d’elle-même en train de téléphoner à nouveau président-élu des États-Unis. “On a réussi. On a réussi Joe. Tu vas devenir le prochain président des États-Unis”.

  • 18h18: Trudeau, Merkel et Johnson félicitent Biden

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité samedi Joe Biden et Kamala Harris pour leur élection à la présidence et vice-présidence des États-Unis “Je suis impatient de travailler avec le président élu Biden, la vice-présidente Harris, leur administration et le Congrès des États-Unis pour que nous puissions relever ensemble les plus grands défis mondiaux”, a-t-il écrit dans un communiqué.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a également salué cette victoire: “Les États-Unis sont notre allié le plus important et j’ai hâte de travailler étroitement ensemble sur nos priorités communes, du changement climatique, au commerce en passant par la sécurité”.

De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel a adressé chance et succès aux deux nouveaux élus. “Notre amitié transatlantique est irremplaçable si nous voulons surmonter les grands défis de notre temps”, a-t-elle aussi affirmé, citée dans un tweet du porte-parole du gouvernement.

  • 18h10: Klaxons et célébrations près de la Maison Blanche

Dans les rues de New York, c’est un véritable concert de klaxons qui a été entendu alors qu’à travers le pays de nombreux militants ont célébré la victoire de Joe Biden.

  • 18h: Kamala Harris veut “se mettre au travail”

Première femme à occuper le poste de vice-présidente, Kamala Harris, la colistière de Joe Biden a dit, dans un tweet, vouloir “se mettre au travail”. “Dans cette élection, il s’agit de beaucoup plus que de Joe Biden ou moi-même. Il s’agit de l’âme de l’Amérique et de notre détermination à nous battre pour elle. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Mettons-nous au travail”, a-t-elle tweeté.

  • 17h55: La première réaction de Biden

C’est par un tweet que le 46e président des États-Unis a réagi à l’annonce de sa victoire. Joe Biden promet d’être “le président de tous les Américains”.

“Je suis honoré et empli d’humilité par la confiance que les Américains m’ont fait ainsi qu’à la vice-présidente élue” Kamala Harris, a-t-il ajouté dans un communiqué. “Avec la campagne terminée, il est temps de laisser derrière nous la colère et la rhétorique enflammée et nous rassembler en tant que nation”, a-t-il ajouté.

  • 17h50: Trump ne reconnaît pas sa défaite

Dans un communiqué, Donald Trump a accusé Joe Biden de se “précipiter pour se présenter faussement” en vainqueur. “Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d’efforts de l’aider: ils ne veulent pas que la vérité éclate”, a écrit le président américain sortant dans un communiqué. “Le constat simple est que cette élection est loin d’être terminée”, a-t-il martelé.

  • 17h30: Joe Biden président élu

À la faveur de sa victoire en Pennsylvanie, Joe Biden dépassé les 270 grands électeurs nécessaires pour remporter la présidentielle. Les médias américains, au premier rang desquels l’agence AP affirment qu’il est le président élu des États-Unis.

À voir également sur Le HuffPost: Après l’élection de Joe Biden, Van Jones ne peut retenir son émotion sur CNN

LIRE AUSSI

Vous pensez que les élections aux États-Unis ou en France sont une farce? Votez avec moi en dictature!

Même pendant "Koh-Lanta", la présidentielle américaine était partout

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.