Présidentielle américaine : l'attente se prolonge, Biden appelle à l'unité

·1 min de lecture

À quelques voix seulement de la Maison-Blanche, Joe Biden s'est exprimé publiquement dans la nuit de vendredi à samedi appelant les Américains à "se rassembler" pour surmonter "la colère". Ce vendredi, il s'est encore rapproché du bureau ovale en prenant la tête de la course dans les l'Etats-clés de Géorgie et de Pennsylvanie. Au lendemain de nouvelles accusations de fraude proférées sans la moindre preuve par Donald Trump, qui continue d'affirmer être le vainqueur de la présidentielle, l'ancien vice-président démocrate devance le républicain de près de 30.000 voix en Pennsylvanie. Une victoire dans cet État avec un écart suffisant lui assurerait 

Les compteurs pour arriver aux fameux 270 grands électeurs - la majorité du collège électoral - ouvrant les portes de la Maison-Blanche sont toujours bloqués : 253 ou 264 voix pour Joe Biden, selon que les médias lui aient ou non attribué l'Arizona, et 214 pour Donald Trump. Malgré cette avance confortable, l'équipe du président sortant le martèle : "l'élection n'est pas finie."

Les informations à retenir

Joe Biden s'est exprimé vendredi dans la soirée, appelant à l'unité Biden devance Donald Trump dans l'État de Géorgie, qui va recompter les votes, et en Pennsylvanie Le démocrate mène par 253 (ou 264 en fonction des médias) grands électeurs, contre 214 pour Donald Trump !function(e,i,n,s){var t="InfogramEmbeds",d=e.getElementsByTagName("script")[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].proce...
Lire la suite sur Europe1