Biden déplore le manque de coopération de l'administration Trump

par Simon Lewis et Matt Spetalnick
·2 min de lecture
BIDEN DÉPLORE LE MANQUE DE COOPÉRATION DE L'ADMINISTRATION TRUMP

par Simon Lewis et Matt Spetalnick

WILMINGTON, Delaware/WASHINGTON (Reuters) - L'administration Trump ne fournit pas les renseignements nécessaires à l'équipe chargée de la transition en ce qui concerne la sécurité nationale, a déploré lundi Joe Biden, parlant d'"irresponsabilité".

"Nous avons fait face à des réticences de la part de la direction politique du ministère de la Défense et du Bureau de la gestion et du budget", a déclaré le futur président des Etats-Unis, qui prendra ses fonctions le 20 janvier.

"Pour le moment, nous n'obtenons tout simplement pas toutes les informations dont nous avons besoin de la part de l'administration sortante dans les domaines clés de la sécurité nationale. Ce n'est, à mon avis, rien moins que de l'irresponsabilité", a-t-il poursuivi.

"Mon équipe a besoin d'une image claire de nos forces dans le monde et de nos opérations pour dissuader nos ennemis. Nous avons besoin d'une visibilité totale sur la planification budgétaire en cours, notamment au ministère de la Défense, afin d'éviter toute confusion ou rattrapage que nos adversaires pourraient tenter d'exploiter."

"Et la vérité est que bon nombre des agences qui sont cruciales pour notre sécurité ont subi d'énormes dégâts. Beaucoup d'entre elles ont été vidées - de leur personnel, de leurs capacités et de leur moral. Certains processus politiques se sont atrophiés ou ont été marginalisés, au désespoir de nos alliés", a ajouté Joe Biden.

Donald Trump a refusé de reconnaître sa défaite à l'élection du 3 novembre et l'équipe démocrate n'a été autorisée à rencontrer des membres de son administration qu'à la fin du mois de novembre.

L'état-major de Joe Biden avait déjà fait état ce mois-ci d'une coopération insuffisante de la part de certains membres du personnel du Pentagone.

Le Pentagone a rejeté ces accusations.

Dans un communiqué, le secrétaire intérimaire à la Défense, Christopher Miller, a déclaré que le Pentagone avait mené 164 entretiens avec plus de 400 représentants et fourni plus de 5.000 pages de documents, mettant en avant l'"extrême professionnalisme" des membres du Pentagone pour soutenir les efforts de transition.

(Simon Lewis à Wilmington, avec Matt Spetalnick et Idrees Ali à Washington; version française Jean-Philippe Lefief, édité par Jean Terzian)