« Un bicot comme ça, ça nage pas » : un policier exclu 3 jours

Par Aziz Zemouri
·1 min de lecture
Le policier avait été filmé alors qu'il proférait des insultes racistes (photo d'illustration).
Le policier avait été filmé alors qu'il proférait des insultes racistes (photo d'illustration).

« Il sait pas nager. Un bicot comme ça, ça nage pas » : le fonctionnaire de police qui avait reconnu avoir prononcé cette phrase lors d'une intervention en avril à L'Île-Saint-Denis est passé en conseil de discipline. Pour ces propos à caractère raciste, ce policier en fonction à la direction territoriale de la sécurité publique des Hauts-de-Seine a écopé d'une exclusion temporaire de fonction de 3 jours. Selon une source interne, la décision a été prise à l'unanimité.

Le conseil de discipline ? le « tourniquet » dans le jargon policier ? est un organisme paritaire composé de délégués syndicaux de la police et de représentants de l'administration, ici la préfecture de police (PP). La décision est prise en présence du mis en cause et après l'avoir entendu. Il peut être accompagné de la personne de son choix.

Lire aussi Injures racistes : retour sur l'interpellation à l'Île-Saint-Denis

Poursuites pénales

Pour l'insulte « bicot » proférée à l'encontre d'un Égyptien interpellé après un vol présumé sur un chantier, la PP n'a pas jugé opportun d'aller au-delà du minimum syndical. Après cette décision du conseil de discipline, c'est le directeur général de la police nationale (DGPN) qui valide ou non la sanction. Il est rare que le DGPN revienne sur une sanction décidée paritairement.

Cette « sanction » administrative ne préjuge pas des poursuites pénales visant ce policier. Il doit en effet comparaître le 4 mars 2021 devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

Ça cou [...] Lire la suite