Bibliophilie : comment se lancer dans cette passion des livres anciens ?

La crise sanitaire l'a prouvé : l'intérêt des Français à l'égard de la littérature est intact. Plus encore, il s'est accru ces dernières années avec des chiffres de ventes en hausse de 21% par rapport à 2019. En marge de cet amour de la lecture, certains passionnés sont également des bibliophiles, littéralement « des personnes qui aiment et recherchent des livres aussi rares que précieux ». Alors que le terme « bibliophilie » est apparu vers 1740, les premiers collectionneurs seraient issus de la Mésopotamie, le « berceau de l'écriture ». Ses origines demeurent toutefois mystérieuses, mais sont fréquemment associées à des figures comme Aristote, surnommé « le liseur » par Platon, ou encore Noé, considéré comme le premier bibliophile de l'histoire.

Avant l'invention de l'imprimerie, la bibliophilie était plutôt réservée à une élite. Parées d'ivoire, d'or, d'argent ou de pierres précieuses, les différentes reliures composaient les plus grandes librairies, alors attribuées aux papes d'Avignon ou aux rois de France. Dès le XIXe siècle, les bibliophiles se réunissaient dans des sociétés d'amateurs, qui se sont transformées en associations à but non lucratif. À la différence du « bibliomane », qui collectionne sans distinction les livres dans une quête effrénée, chaque bibliophile peut avoir un domaine de prédilection. Éditions originales, livres rares, régionalisme, illustrations ou encore reliures d'art, les bibliothèques se distinguent en fonction de la personnalité des acheteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment occuper ses enfants pendant les vacances de Noël ?
Pourquoi offrons-nous des cadeaux à Noël ?
Quels sont les noms des rennes du Père Noël ?
Horloge : voici comment lire l’heure sur une montre
Comment garnir la bûche de Noël ?