Bianco-Cadène, fin d'un duo à l'Observatoire de la laïcité : merci pour ces moments

·1 min de lecture

Le mandat de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène à la tête de l'Observatoire de la laïcité prend fin ce 4 avril. Avant de tourner la page, "Marianne" vous propose un florilège de leurs actions qui ont largement érodé leur crédit auprès des militants laïques.

C'est le temps de déchausser les crampons. Après huit ans à la tête de l'Observatoire de la laïcité, respectivement comme président et rapporteur général, le duo Jean-Louis Bianco-Nicolas Cadène rend les clés ce 4 avril, leur deuxième mandat arrivant à son terme. Mais la maison est en ruines. Comme l'a indiqué Marlène Schiappa au Sénat le 31 mars, l'instance consultative pourrait disparaître dans les prochaines semaines.Il faut dire que depuis 2013 les deux compères se sont surtout illustrés par leurs sorties plutôt accommodantes vis-à-vis des intégrismes religieux. À défaut d'en pleurer, on s'est quand même bien amusés. Alors pour leur pot de départ, Marianne en a fait un florilège (non exhaustif).15 novembre 2015 : unis avec le CCIFProphètes en leur pays, Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène pratiquent l'inclusivité jusqu'aux cercles pas franchement copains avec la laïcité. "L’heure est à la Fraternité" scande la tribune intitulée "Nous sommes unis" que le duo signe le 15 novembre 2015 dans Libération, deux jours après les attentats qui ont frappé la capitale. Mais petit couac : parmi les signataires figure le président du controversé Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), dissous au lendemain de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Observatoire de la laïcité : mais qui protège le duo Bianco-Cadène ?

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?