Biélorussie : les migrants évacués vers un centre d’accueil

·1 min de lecture
« Au 18 novembre, tous les réfugiés du camp de fortune à la frontière biélorusse-polonaise, près du point de passage de Brouzgui, ont été transférés, sur la base du volontariat vers un centre logistique », ont indiqué les gardes-frontières de la Biélorussie sur Telegram. 
« Au 18 novembre, tous les réfugiés du camp de fortune à la frontière biélorusse-polonaise, près du point de passage de Brouzgui, ont été transférés, sur la base du volontariat vers un centre logistique », ont indiqué les gardes-frontières de la Biélorussie sur Telegram.

Alors que plusieurs centaines de migrants étaient rapatriés en Irak, d?autres, bloqués depuis plusieurs jours à la frontière biélorusse, ont été relogés, jeudi 18 novembre, dans un centre logistique à proximité. « Au 18 novembre, tous les réfugiés du camp de fortune à la frontière biélorusse-polonaise, près du point de passage de Brouzgui, ont été transférés, sur la base du volontariat vers un centre logistique », ont ainsi indiqué les gardes-frontières de la Biélorussie sur Telegram. Des photos du camp semblant abandonné ont été diffusées.

Mardi soir, plus d?un millier de personnes avaient déjà trouvé refuge dans ce vaste hangar situé près de la frontière, mais quelque 800 autres, selon Minsk, avaient encore passé la nuit dehors par des températures inférieures à 0 °C dans des tentes ou près de feux de camp. Ces derniers ont finalement été relogés du fait de « conditions météorologiques qui se dégradent ». Dans le hangar, les migrants reçoivent, selon les gardes-frontières biélorusses, « des repas chauds, des vêtements chauds et des produits de première nécessité ».

431 migrants ont été rapatriés en Irak

Le camp de fortune a été occupé par près de 2 000 personnes ces derniers jours. Il était installé dans une zone boisée non loin du poste frontalier de Brouzgui où, mardi, des centaines de migrants ont fait face à des tirs de canons à eau et de gaz lacrymogènes des forces polonaises. Signe des drames humains se déroulant dans cette forêt, le Centre polonais d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles