Biélorussie : l’Europe se penche sur de nouvelles sanctions

·1 min de lecture
La liste des sanctions européennes contre la Biélorussie devrait s'allonger ce lundi soir.
La liste des sanctions européennes contre la Biélorussie devrait s'allonger ce lundi soir.

Le Conseil européen se penchera, ce lundi soir, à Bruxelles, sur de nouvelles sanctions et mesures à l'égard du régime de Loukachenko, dont l'acte de piraterie aérienne est sans précédent. Dans les discussions préparatoires, les 27 capitales semblent unanimes et « aucun blocage politique n'est apparu », selon une source européenne. La Hongrie, qui avait bloqué une déclaration de l'UE sur les violences israélo-palestiniennes, ne s'est d'ailleurs pas opposée à un communiqué, publié dimanche soir, par le haut représentant Josep Borrell qui a qualifié d'« inadmissible » l'acte des autorités biélorusses.

« L'un des passagers du vol, M. Raman Pratasevich, journaliste indépendant de Biélorussie, a été retenu par les autorités biélorusses et empêché de monter à bord de l'avion à l'aéroport de Minsk jusqu'à sa destination d'origine. Il s'agit là d'une autre tentative flagrante des autorités biélorusses de faire taire toutes les voix de l'opposition, s'est indigné Josep Borrell au nom des 27. Nous demandons la libération immédiate de M. Pratasevich. En exécutant cet acte coercitif, les autorités biélorusses ont mis en péril la sécurité des passagers et de l'équipage. Une enquête internationale sur cet incident doit être menée pour constater toute infraction aux règles de l'aviation internationale. »

Le président Loukachenko et son fils, déjà sanctionnés par l'UE

Dans les discussions techniques sur les sanctions et mesures, il est envisagé, par prudence, de suspendre le [...] Lire la suite