La Biélorussie a aménagé des avions pour pouvoir transporter des armes nucléaires

C'est devenu la base arrière de la Russie, depuis le début de l'invasion de l'Ukraine. La Biélorussie a aménagé ses avions de guerre pour qu'ils puissent transporter des armes nucléaires. Annonce du dictateur Alexandre Loukachenko ce vendredi 26 août 2022.

Avant le début de la guerre en Ukraine, la Constitution biélorusse établissait que le pays devait rester une « zone sans nucléaire ».

Mais lors d'un référendum le 27 février dernier, sans aucune garantie démocratique, Alexandre Loukachenko a mis fin à cette obligation.

Cela a donc permis au régime de réaménager une partie de ses avions militaires, des Soukhoï, pour leur permettre de transporter des armes nucléaires.

C'est ce qu'a annoncé ce vendredi le chef d'État, réélu en 2020 après un scrutin frauduleux suivi d'une lourde répression. Des armes qui devront venir de Russie puisque Minsk n'en produit pas.

Et justement, fin juin, Vladimir Poutine avait annoncé la livraison prochaine à son allié biélorusse de missiles Iskander-M, capables de transporter des charges nucléaires.

La Russie a déjà tiré des roquettes vers l'Ukraine depuis le territoire biélorusse. Au début de l'invasion, une partie de ses soldats étaient aussi passés par la Biélorussie pour entrer en territoire ukrainien.

Cette ancienne république soviétique fait donc aussi l'objet de sanctions occidentales, et le régime d'Alexandre Loukachenko dépend encore plus de Moscou qu'avant le début de la guerre.

Les soldats de Minsk ne participent pas aux combats pour l'instant, mais des exercices militaires sont prévus ce samedi 26 août pour les réservistes et les conscrits biélorusses.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - La mise à l'eau d'un bateau se termine mal en Biélorussie