Biélorussie: plus de 70 arrestations à Minsk après une manifestation de l'opposition

·1 min de lecture

Les partisans de l’opposition biélorusse ont de nouveau défilé dans Minsk ce dimanche. Des protestations toujours dirigées contre le pouvoir en place. Et comme presque chaque semaine, la police a encore une fois réprimé les manifestants. 70 personnes au moins ont été arrêtées.

Des dizaines de milliers de manifestants ont envahi la capitale biélorusse. Les rues de Minsk couvertes de drapeaux rouge et blanc, les couleurs de l’opposition. Face à la foule, un important dispositif de sécurité : des policiers, des véhicules blindés et des canons à eau ont également été déployés.

Sur les réseaux sociaux, des internautes biélorusses ont fait état d'échauffourées avec la police anti-émeute. Des vidéos d’interpellations ont été diffusées.

La figure de proue de l'opposition biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa, en exil en Lituanie, a salué la manifestation de dimanche comme un nouveau pas vers un pays « libre et juste ».

Le mouvement populaire réclame la démission du président Alexandre Loukachenko, réélu pour un sixième mandat en août dernier malgré des accusations de fraude massive.

Ces dernières semaines, la mobilisation populaire a montré des signes d’essoufflement, mais la mort d’un jeune manifestant il y a quelques jours, molesté par des hommes cagoulés, a provoqué une forte émotion et semble de nouveau galvaniser les militants de l’opposition.