BFMTV au plus près de la centrale de Tchernobyl après l'occupation russe

Une nouvelle catastrophe nucléaire aurait-elle pu se produire à cause de l'occupation russe ? C'est la question qui se pose alors que l'Ukraine parle de comportements dangereux de la part des troupes ennemis qui ont pris possession du site pendant plus d'un mois. Son occupation a suscité de grandes inquiétudes dans le pays. Nos envoyées spéciales Anaïs Crouts et Julie Roeser ont pu exceptionnellement pénétrer dans l'enceinte de la centrale, où la présence humaine est rare et où la présence russe est encore visible.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles