Béziers : responsable de la mort de 2 soeurs, le chauffard est condamné à 4 ans de prison

Un automobiliste a été jugé jeudi par le tribunal de Béziers pour avoir percuté deux femmes, le 8 août 2021. (Photo d'illustration : Getty Images) (Getty Images)

L'homme de 32 ans conduisait à vive allure en état d'ivresse lorsqu'il a fauché deux femmes âgées de 41 et 49 ans.

Ce jeudi, un homme de 32 ans comparaissait devant le tribunal de Béziers pour pour homicide involontaire avec deux circonstances aggravantes (en état alcoolique et avec manquement délibéré à des règles de sécurité), rapporte France Bleu.

Le 8 août 2021, le conducteur alors fortement alcoolisé roule à vive allure, entre 76km/h et 86km/h selon l'expertise, avec les feux éteints. Il renverse alors deux femmes, âgées de 41 et 49 ans, projetées à 40 mètres et 50 mètres plus loin.

"J'ai honte, j'ai brisé une famille"

Ces deux mères de famille et soeurs revenaient à pied d'un restaurant. La cadette fêtait son anniversaire.

"J’ai honte. J’ai brisé une famille. J’ai commis l’irréparable. Je sais que ma place est en prison. Je me fous de la peine que l'on me donnera. C’est quelque chose qui va me suivre toute ma vie. Je pense à elles tous les soirs dans ma cellule depuis un an", a déclaré le prévenu lors de l'audience.

L'homme a été condamné à cinq ans de prison dont un an avec sursis probatoire. Si le trentenaire a déjà fait deux excès de vitesse, il avait ses 12 points sur son permis et son casier judiciaire était vierge.

"Cinq ans de prison ce n'est pas rien, a déclaré la présidente d'audience. Des enfants ne vont plus jamais voir leur maman. Ce que vous avez fait ce 8 août est dramatique. J'ai rarement vu des parties civiles aussi dignes, n'exprimant ni colère, ni vengeance et avoir ce désir que vous puissiez vous reconstruire. Vous devez être à la hauteur. À vous maintenant de leur prouver qu'elles ne se sont pas trompées".

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles