Beyoncé : À 10 ans, sa fille Blue Ivy est son portrait craché

Les fans de Beyoncé et Jay Z en ont encore l'esprit tout chamboulé. Ce lundi 13 juin, le rappeur a fait une apparition très remarquée lors d'une finale de NBA à San Francisco. Il n'était pas venu avec Beyoncé, mais leur fille aînée Blue Ivy. Et autant dire que c'était tout comme.

Si dans ses jeunes années, la petite fille de 10 ans semblait avoir hérité du physique de son célèbre papa, la courbe s'est maintenant inversée. Blue Ivy était tout simplement la copie conforme de sa maman. En termes de style, on était plus sur du Jay Z : baskets, jogging, t-shirt et perfecto noir. Mais côté finitions et mise en beauté, la grande soeur de Sir Carter et Rumi a tout pris de Beyoncé. Ses cheveux frisés lâchés et ses grandes créoles dorées ont certes joué un rôle, mais le look ne fait pas tout, l'attitude aussi. Le Daily Mail s'est d'ailleurs amusé à comparer Blue Ivy lors de cette sortie avec un cliché de sa mère : le regard, la moue et la bouche, les traits sont exactement les mêmes.

Il y a longtemps que la fille de Beyoncé et Jay Z n'était pas apparue en public avec ses parents. Pour cette sortie père-fille, Blue Ivy a même eu droit à un sale coup de son papa. Comme tout enfant qui se respecte passé un certain âge, hors de question de laisser passer les élans de tendresse des parents devant la foule. La petite fille n'y a pas échappé. Alors que l'animateur du match annonçait la présence de Jay Z et de sa fille, le rappeur, tout sourire, s'est penchée vers...

Lire la suite


À lire aussi

Pascale de La Tour du Pin : Moment complice avec sa fille Flore (13 ans), son portrait craché !
Noémie Honiat célèbre les 4 ans de sa fille Evie, "portrait craché" de sa maman !
Melissa McCarthy : Sa fille Vivian, 11 ans, est son portrait craché !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles