"Beurette", ce descriptif de "Joséphine Ange gardien" ne passe pas

Lucie Oriol
L'épisode "Yasmina" avait été diffusé pour la première fois en 2012. (Photo: Sylvain Lefevre via Getty Images)

TÉLÉVISION - Stupéfaction sur les réseaux sociaux. L’épisode “Yasmina” de la série “Joséphine Ange Gardien” diffusé ce dimanche 31 mai sur TF1 a été la source d’une vive polémique. Dans le descriptif de l’épisode est notamment évoqué le profil de Yasmina, “une beurette de banlieue” qui souhaite intégrer une grande entreprises de cosmétiques.

Très rapidement, des captures d’écran du résumé ont circulé sur Twitter, accusant TF1 de racisme et de perpétrer des stéréotypes avec l’utilisation du mot “beurette”. Le hashtag “TF1Raciste”, faisait partie des sujets les plus discutés ce lundi matin sur le réseau social.

L’épisode “Yasmina” avait été diffusé par la chaîne pour la première fois en 2012.

Outre les critiques envers la connotation raciste du terme, certains tancent l’hypersexualisation des femmes magrébines que recourt le mot “beurette”. 

L’été dernier, une étude du site pornographique XHamster avait montré qu’en France, il était le terme le plus recherché sur sa plateforme. En réponse, le hashtag #PasVosBeurettes avait alors été lancé. 

La série Joséphine Ange Gadien n’en est pas à sa première polémique. L’année dernière un épisode se déroulant en 1830 et consacré à l’esclavage avait suscité de larges critiques. 

À voir également sur Le HuffPost: Camélia Jordana dénonce les violences policières à ONPC

LIRE AUSSI:

Mimie Mathy a divisé son salaire par 2 pour sauver "Joséphine, ange gardien"

Contrairement à ce que pense Mimie Mathy, le viol n'est pas lié au physique

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.