Betty Mannechez, violée par son père de 8 à 18 ans, raconte son enfer

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Betty Mannechez a écrit un livre intitulé « Ce n'était pas de l'amour » aux éditions City.
Betty Mannechez a écrit un livre intitulé « Ce n'était pas de l'amour » aux éditions City.

Betty Mannechez avait 8 ans quand son père l'a violée pour la première fois. Son calvaire a duré 10 ans. Sa grande s?ur Virginie a, elle aussi, été victime de la violence et des abus incestueux de leur père. Elle a été tuée par ce dernier en octobre 2014 après avoir fui. Lui a ensuite voulu se suicider, mais il n'a pas réussi. Il a fini lourdement handicapé, avant de mourir deux jours après sa condamnation à perpétuité. Betty, aujourd'hui âgée de 37 ans et maman de cinq enfants, se confie dans le portrait de la semaine réalisé par Audrey Crespo-Mara pour l'émission Sept à huit, diffusée sur TF1 dimanche 21 mars.

Quand Betty Mannechez raconte son histoire, elle parle aussi de la froideur de sa mère, Laurence, jugée complice. Virginie a été témoin du premier viol de sa petite s?ur. Elle l'a dit à sa mère quand elle est rentrée : « Ce que papa me fait, il le fait à Betty aussi. » Mais rien ne s'est passé ensuite, témoigne Betty. Elle se souvient avec précision de ce premier viol, son père qui la fait monter dans sa chambre, le lit? « On sait qu'on est juste un animal, on est complètement en confusion », raconte-t-elle, précisant ne rien pouvoir faire, pétrifiée par son père, déjà responsables alors de nombreuses violences à son égard.

À LIRE AUSSIIl meurt deux jours après sa condamnation pour l'assassinat de sa fille

Betty Mannechez en veut « énormément » à sa mère

Laurence Mannechez n'a rien dit ce jour-là. « Elle ne réagit pas. On met la table, et puis on met l [...] Lire la suite