Un bestiaire sur le trottoir : la nouvelle fresque du graffeur Dan 23 donne des couleurs au centre-ville de Strasbourg

Le sol se transforme en bestiaire géant à Strasbourg. Sous les pinceaux du graffeur Dan 23, le bitume prend des airs de manifeste pour la planète. Réalisée au profit de l'association Themis, qui œuvre pour les droits de l'enfant, cette fresque monumentale donne un tout autre visage au quartier de la Vignette.Un graff horizontal Plus habitué au travail mural, Dan 23 s’essaie pour la première fois à la peinture horizontale. Girafe, coccinelle, panda ou encore méduse, le monde animal reprend ses droits dans le quartier de la rue de la Vignette. A sa façon et avec poésie, le street artiste strasbourgeois redonne à la planète toute sa place. Au détour de la rue, le promeneur croise même des poissons victimes de la pollution. "Je l’appelle mon ‘poisson plastique’ car dans les océans, il y a plus de plastique que de poissons", explique-t-il.Voir cette publication sur InstagramLA TÊTE DANS LES NUAGES // 05 #dan23 #strasbourg #streetart #ecologie #savetheplanet #stopcapitalism Une publication partagée par DAN23 (@dan23instagram) le 11 Juil. 2020 à 1 :46 PDTArtiste engagé Encouragé par la ville, Dan 23 a eu carte blanche pour exprimer son art."Pouvoir écrire des textes, en parler avec les gens, c’est un travail à grande échelle au moment où l’on passe écolo, c’est génial", se réjouit-il. Du côté des riverains, la réaction est tout autant satisfaite. "On crée une vie sur la place qui n’existait pas avant, les enfants sortent et s’approprient le lieu, ils se couchent sur les animaux de Dan", rapporte Stéphane Helburg, président de l'association de la rue de la Vignette.Voir cette publication sur InstagramLA TÊTE DANS LES NUAGES 02 #dan23 #streetart #strasbourg #ecologie #savetheplanet #panda #fuckcapitalism Une publication partagée par DAN23 (@dan23instagram) le 8 Juil. 2020 à 12 :05 PDTLe projet du graffeur ne s’arrête pas au bout du trottoir. En plus de porter un message pour l’environnement, chaque mètre carré peint rapporte 10 euros de dons versés à l'association riveraine Thémis.