Besançon: la ville va s'excuser après qu'une nageuse s'est vue reprocher son maillot trop "échancré"

·2 min de lecture
Image d'illustration d'une piscine  - Slaven Kosanovic - Wikimedia
Image d'illustration d'une piscine - Slaven Kosanovic - Wikimedia

Un reproche qu'elle juge infondé. Tara Paillard, une jeune femme âgée de 27 ans, a été interpellée vendredi en fin d'après-midi par un maître-nageur alors qu'elle sortait de la piscine Port-Joint à Besançon. La raison: elle portait un maillot de bain "trop échancré" selon les propos rapportés dans l'Est Républicain.

"Je suis sortie de mon travail et j’ai décidé d’aller faire des longueurs", raconte la Bisontine au journal. "J'ai nagé 45 minutes en faisant mes longueurs puis je suis sortie du bassin pour aller récupérer mes affaires et me changer."

"Votre maillot de bain n'est pas conforme"

Un maître-nageur s'adresse alors à elle et lui signale que son maillot est interdit dans le règlement de la piscine municipale. "Il m'a dit 'écoutez mademoiselle, je suis désolé de vous dire ça, votre maillot de bain n'est pas conforme, il est trop échancré'", relate-t-elle.

Tara Paillard se défend alors en expliquant qu'il s'agit là d'un tanga et non pas d'un string (le règlement de la piscine interdit le port du string ou du short de bain). Rien n'y fait: l'homme l'avertit que l'accès au bassin lui sera interdit la prochaine fois qu'elle viendra avec ce maillot.

Se sentant humiliée devant une situation qu'elle juge incompréhensible, la jeune femme a adressé un courrier à la mairie de Besançon, l'appelant à une "prise de conscience" notamment via la formation de ses agents municipaux.

"On ne va pas vérifier les centimètres de maillot de bain"

Contactée par nos confrères de l'Est Républicain, la directrice du service des sports de la ville de Besançon a annoncé que des excuses allaient être présentées à la jeune femme.

"Nous allons lui présenter nos excuses et demander à l’ensemble de nos équipes de ne pas intervenir dans ce cadre-là", a déclaré Nathalie Porral, tout en prenant soin cependant de ne pas critiquer le comportement du maître-nageur. "Il a attendu la fin de sa séance d’entraînement pour aller à sa rencontre [...] Il a fait une application du règlement qui est subjective, on ne va pas vérifier les centimètres de maillot de bain".

Une réponse qui pourrait ne pas satisfaire l'intéressée: Tara Paillard a en effet indiqué avoir décidé de ne plus remettre les pieds dans ce bassin.

Article original publié sur BFMTV.com