Besançon : Le principal incendiaire de la fourrière municipale condamné

·1 min de lecture

VIOLENCES - Pour détruire une voiture impliquée dans une fusillade, un groupe d’hommes avait incendié le véhicule placé en fourrière à Besançon, ce qui avait détruit par propagation des flammes 160 voitures et une partie du centre commercial avoisinant. Ils comparaissaient devant la justice mercredi

C’est le principal instigateur d’un incendie criminel qui avait détruit le 31 décembre 2019 la fourrière municipale, plus de 160 véhicules et un centre commercial du quartier de la Planoise à Besançon. Soit un préjudice estimé à 10 millions d’euros. Il comparaissait devant la justice mercredi au tribunal correctionnel de Besançon.

Quatre hommes étaient entrés dans la fourrière située en plein cœur du quartier populaire de Planoise et avaient incendié une voiture volée, une BMW, menaçant les gardiens avec une arme factice. Elle avait servi lors d’un épisode de tirs à l’arme lourde quelques jours auparavant. Les flammes s’étaient rapidement propagées, détruisant plus de 160 véhicules et un centre commercial considéré comme le « poumon social » et « l’artère vitale » du quartier par les parties civiles. Une quarantaine de pompiers étaient intervenus pour éteindre cette fournaise culminant à 800 degrés.

Sur fond de trafic de drogues

« En attaquant une BMW pour détruire les preuves d’un crime, vous avez attaqué le quotidien des habitants du quartier, de vos proches », a plaidé Me Michaël Goupil, (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Gironde : La fusillade contre des gendarmes « était quasiment un fait de guerre »
Metz: L'explosion d'un engin non-identifié dans un immeuble serait volontaire
Nord : Le commissariat de police de Villeneuve d’Ascq attaqué aux mortiers d’artifice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles