Besançon : plainte après le décrochage d'un drapeau lors d'une manifestation anti-vaccins

·1 min de lecture

La maire écologiste de Besançon Anne Vignot a annoncé dimanche avoir porté plainte contre les personnes qui ont décroché le drapeau français de la mairie lors de la manifestation de samedi contre le pass sanitaire. "Les manifestations sont un droit parce que nous sommes dans un pays où les droits et les devoirs sont garantis par les valeurs républicaines de notre constitution. Le drapeau français en est la représentation. Nous ne pourrons tolérer un tel acte", dit Anne Vignot dans un communiqué.

Plus de 110.000 personnes ont manifesté samedi à travers la France contre le pass sanitaire, entre autres, qu'ils ont qualifié de "dictature" sanitaire.

Des permanences de députés envahies

Ces derniers jours, "des messages de menaces à l'encontre de parlementaires et d'élus se multiplient dans le contexte des revendications anti-vaccinales", a écrit le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dans une note aux préfets pour leur demander de renforcer les mesures de protection envers les élus.

Une quinzaine de manifestants anti-vaccins ont ainsi envahi vendredi la permanence du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) à Châteaulin (Finistère), avant d'être mis en fuite par une patrouille de gendarmerie.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles