Besançon: un homme mis en examen pour meurtre après la découverte d'un corps à son domicile

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP
Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

Le propriétaire d'un appartement du centre de Besançon a été mis en examen pour meurtre et écroué après la mort vendredi d'un homme d'une vingtaine d'années, trouvé chez lui gisant dans une mare de sang, rapporte le parquet auprès de l'AFP ce dimanche. Hospitalisé pour des plaies au cou, le suspect, âgé de 40 ans, a pu être entendu.

"Sa détention a été autorisée par un médecin qui a jugé que son état de santé était compatible avec celle-ci", a indiqué à l'AFP la substitut du procureur Ludivine Fathi, sans autre commentaire sur les déclarations du mis en cause face aux enquêteurs.

Le suspect était jusqu'alors connu de la justice pour des violences, mais aucun fait de nature criminelle.

Un homme présentant une large plaie

Fortement alcoolisé, c'est lui qui avait alerté les riverains vendredi matin par une fenêtre de son appartement en signalant qu'il y avait un mort à l'intérieur, avaient indiqué les pompiers.

Après la sécurisation des lieux par la police, ils avaient ont trouvé un homme gisant dans son sang, avec une large plaie à l'arme blanche, dans cet appartement d'un immeuble de trois étages situé le long du Doubs.

D'après le quotidien régional L'Est républicain, qui a révélé les faits, le suspect avait évoqué au moment de son interpellation une bagarre qui aurait précédé le drame. Le parquet, qui avait initialement évoqué un squat en raison de l'état sanitaire de l'appartement, a indiqué que le mis en cause en était le propriétaire. Une autopsie doit avoir lieu lundi matin.

Article original publié sur BFMTV.com