Bertrand Chameroy sans voix : grosse surprise de l'équipe pour la dernière de C à Vous

Le 3 mai dernier, alors que Valérie Pécresse, candidate Les Républicains pour les élections présidentielles, cherchait à rembourser sa dette due à sa campagne en faisant un appel au don, le chroniqueur de C à Vous Bertrand Chameroy s'était gentiment moqué de la candidate en lui promettant de participer financièrement. "J'ai tenu mon engagement en envoyant un don. J'ai fait le calcul : à raison de quarante vannes à deux balles pendant la campagne, je suis arrivé à 80 euros. Je n'ai même pas reçu un merci... " avait-il déclaré, provoquant un fou rire sur le plateau. Le nom de l'ancienne présidente du conseil régional d'Île-de-France est souvent revenu dans ses chroniques par la suite pour le plus grand bonheur de l'équipe, des invités et du chroniqueur lui-même, qui s'amusait notamment à la comparer à Céline Dion.

En guise de cadeau de remerciement pour les avoir autant fait rigoler, Anne-Elisabeth Lemoine, Mohamed Bouhafsi et les autres ont réussi à obtenir une réponse en vidéo, et tout en humour, de Valérie Pécresse. Un message qui a laissé Bertrand Chameroy sans voix ! "Je voudrais profiter de cette vidéo pour vous remercier sincèrement pour votre don à ma campagne" a t-elle déclaré avant d'attaquer un peu plus fort. "Comme j'ai été une source inépuisable d'inspiration pour vous ces derniers mois, et pour vos blagues à deux balles comme vous dites, il n'était pas anormal que...

Lire la suite


À lire aussi

Burger Quiz, la dernière d'Alain Chabat : La grosse surprise qui nous attend...
Elizabeth II : La grosse surprise réservée à sa famille pour le Jubilé, qui a ému tous les Britanniques
Surprise ! Elizabeth II apparaît sur le balcon en famille pour le dernier jour du jubilé, et livre un message poignant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles