Bertrand Chameroy : pourquoi il se sent plus libre dans C à vous que sur C8 et W9

·1 min de lecture

Nouvelle recrue de C à vous sur France 5 et 6 à table sur France 2, Bertrand Chameroy a déjà bien roulé sa bosse. Après des années de chroniques pour les diverses émissions de Jean-Marc Morandini et Touche pas à mon poste avec Cyril Hanouna, le beau brun finissait par prendre son envol en quittant C8 pour W9 en acceptant une émission rien qu’à lui intitulée OFNI. Un rendez-vous qui ne trouvera jamais son public et renverra le jeune homme à ses talents de chroniqueur.

Aujourd’hui, en plus de l’émission Culture Médias de Philippe Vandel sur Europe 1, c'est chez France Télévision que le jeune homme a repris du service dans C à vous et 6 à la maison. « C'est assez dingue, j'ai l'impression de bosser avec cette équipe depuis déjà très longtemps, déclarait Bertrand Chameroy la semaine dernière au sujet d’Anne-Elisabeth Lemoine et ses comparses auprès de Télé Loisirs. C'est beaucoup de boulot, mais vu qu'on ne peut plus sortir en ce moment boire des verres entre amis, je ne suis pas frustré ! »

Invité à commenter son arrivée sur C à vous et 6 à la maison auprès de Télé 7 jours, Bertrand Chameroy revient sur comment tout s’est fait. « Pendant le confinement, j’ai fait des tests : j’ai laissé pousser mes cheveux et opté pour un nouveau style vestimentaire, s’amuse-t-il avant d’énumérer ce qu’il doit faire pour jouer au speakerin. Je visionne toutes les nouveautés, la télé-réalité, les chaînes info, les magazines d’enquête… Mais là où je suis maso, c’est que je continue de regarder la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Gillian Anderson (The Crown) : cet objet étrange qu’elle a volé sur le plateau de X-Files
VIDEO Christophe Dechavanne : sa remarque à une philosophe sur France 2 ulcère les internautes
Johnny Hallyday : la mise à prix d’une de ses mèches de cheveux pour une vente aux enchères révélée
Lisez votre magazine Voici sur la nouvelle application eLisa
Kim Glow lâche de nouvelles déclarations délirantes sur le vaccin contre la Covid-19