Bertrand Chameroy : "Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt"

RTL
RTL

Pas de mariage mais un enterrement. Ce matin, dans "RTL Matin" sur RTL, Bertrand Chameroy a consacré sa chronique humoristique à l'abandon de la fusion entre TF1 et M6, annoncée vendredi dernier. Dans un communiqué, les deux groupes ont déclaré que puisque "seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l'autorisation de l'opération", "le projet ne présentait plus aucune logique industrielle".

"Au nom des pertes, du fric et de la sainte Autorité de la concurrence"

"L'information ne s'arrête jamais. L'édition spéciale funérailles se poursuit. On sera tout de suite en direct de l'abbaye où la cérémonie vient tout juste de démarrer", a commencé Bertrand Chameroy. Et de prendre une voix solennelle : "Mes chers amis, la tristesse qui nous assaille est immense. La terrible nouvelle de sa disparition a été annoncée vendredi. Nous voici réunis aujourd'hui pour l'enterrer. Elle nous a quittés. Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt". "N'hésitez pas à participer à la quête pour aider la famille. Au nom des pertes, du fric et de la sainte Autorité de la concurrence. Amer", a-t-il ajouté.

Pour les auditeurs de RTL, le comique a tenté de retracer à sa manière le feuilleton qui a mené à l'échec de l'opération entre TF1 et M6 : "Grosso modo. Le groupe TF1 et le groupe M6, qui détient RTL, devaient se marier, après 18 mois à...

Lire la suite


À lire aussi

"Petites hyènes, rentrez dans la niche !" : Echange houleux entre Alexis Corbière et Dimitri Pavlenko sur Europe 1
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Fusion TF1/M6 : Les deux groupes privés s'engagent à racheter les parts de France Télévisions dans Salto