Publicité

Bertrand Cantat : le chanteur finance son album en quelques heures grâce à des dons, la plateforme Ulule présente ses excuses

Bertrand Cantat prépare un nouvel album. Condamné à huit ans de prison pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, en 2003, le chanteur est parvenu à financer son nouveau disque en quelques heures, selon les informations de franceinfo. Avec son groupe Détroit, il a lancé, mercredi, une cagnotte sur la plateforme de financement participatif Ulule. Si l’objectif était d’atteindre 60 000 euros, le trio composé de Pascal Humbert, Jérémie Garat et Bertrand Cantat a salué, sur Facebook, le montant de la cagnotte, « douze heures, 110 000 euros », soit près du double. Vendredi après-midi, plus de 133 000 euros ont été récoltés.

Mais l’engouement de la cagnotte ne fait pas l’unanimité. Plusieurs personnalités féministes se sont indignées, avant d’annoncer le boycott d’Ulule. À l’origine du compte Instagram « Clitrevolution », Elvire Duvelle-Charles appelle « toutes les féministes » à s’écarter de la plateforme. « Nous ne financerons plus nos projets sur Ulule », a déclaré la réalisatrice. Dans une publication sur Instagram, elle s’indigne du projet avant de préciser que « Cantat est libre d’autoproduire son album, Ulule est libre de l’accompagner, nous sommes libres de ne plus aller sur Ulule ».

À lire aussi Bertrand Cantat renonce aux deux derniers concerts de sa tournée

« Nous présentons nos excuses »

Face aux vagues d’indignation, la plateforme n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué de presse publié sur Instagram, Ulule se désolidarise de la cagnotte. « Bi...


Lire la suite sur LeJDD