Bertrand Bonello : « Le plus beau film fantastique est français »

·1 min de lecture
Jack Nicholson dans Shining de Stanley Kubrick
Jack Nicholson dans Shining de Stanley Kubrick

Réalisateur singulier, Bertrand Bonello conjugue depuis plus de vingt ans exigence d'auteur et inspiration fantastique. Dans sa filmographie, entre autres, L'Apollonide, Nocturama ou encore Zombi Child. En cette période qui rappelle le pire des scénarios de série B, il préside le jury du 28e Festival international du film fantastique de Gérardmer. Une édition spéciale qui se tient jusqu'au 31 janvier en mode virtuel, Covid oblige.

Le Point Pop : Comment vivez-vous cette édition particulière ?

Bertrand Bonello : Évidemment, ce serait plus agréable de découvrir les films en salle, avec mon jury. Surtout que je crois qu'il y a une ambiance particulière à Gérardmer. Toutefois, malgré la déception de ne pouvoir vivre le festival en vrai, j'apprécie qu'il ait été maintenu et adapté, car je me dis que, malgré tout, il y a des professionnels qui continuent à défendre des films, à maintenir quelque chose d'un peu vivant. Je l'ai accepté pour ça, pour soutenir les organisateurs, qui se démènent et se sont montrés très inventifs. Et puis, cela me permet de voir des films nouveaux, un plaisir oublié, que ne compensent pas les plateformes ou les DVD. Je suis content qu'il y ait beaucoup de presse, que les places se soient vendues en une heure. Cela témoigne d'un vrai désir du public.

Regardez-vous les douze films de la sélection de façon collégiale, avec le jury, ou chacun chez soi ?

Cela dépend. Hier, Gaspard [Ulliel] est venu et on en a regardé un film ensemble. Sinon, n [...] Lire la suite