Bernay : l’incroyable histoire d’un Poilu honoré

"Sur les journaux, ils disent que je suis immortel" : Jules Renoit ne pensait pas si bien dire lorsqu’il ironise sur l’œuvre dont il est le modèle. Même ce mercredi 11 novembre, les habitants de la commune de Bernay dans l’Eure viennent se recueillir devant le mémorial de 3m50 de haut. On y voit le Poilu être secouru par une Marianne avec des ailes. Une reconversion après la guerre Soldat durant la Première Guerre mondiale, Jules Renoit effectue d’abord sa convalescence. C’est ensuite qu’il lui est proposé de servir de modèle à un sculpteur. Il se rend alors à Paris pour un projet qui va finalement durer pendant deux mois et demi. Chaque jour, dès 8 heures, il prend le petit déjeuner avec l’artiste puis pose, accompagné d’une jeune femme nue qui joue le rôle de la Marianne. Intimidé par la beauté de sa partenaire, Jules Renoit n’a jamais osé demander son prénom.