Bernard Tapie : sa veuve Dominique ruinée à cause de l'héritage d'une dette colossale

© Thomas COEX / AFP

À la mort de Bernard Tapie en octobre 2021, sa famille a hérité d'une dette colossale : près de 600 millions d'euros. Depuis, sa veuve Dominique Tapie vit avec moins de 800 euros par mois, l'équivalent de sa petite retraite, et a déjà vendu de nombreux objets de valeurs, selon les informations de BFMTV. La famille a dû complètement changer son mode de vie.

>> LIRE AUSSI - Bernard Tapie laisse des centaines de millions d’euros de dettes à sa femme Dominique

Une dette impossible à combler

La dette est l'accumulation de plusieurs lourdes sommes. Le femme du politicien est condamnée à rembourser plus de 400 millions d'euros dans le litige avec le Crédit Lyonnais , dans lequel Bernard Tapie avait été soupçonné d'escroqueries. À cette somme titanesque s'ajoutent 200 millions d'euros de pénalités pour non-remboursement, soit 80.000 euros par jour.

Dominique Tapie a été contrainte de vendre de nombreux biens du couple : un hôtel particulier au cœur de Paris, une maison à Saint-Tropez ou encore les 89% de parts dans le journal La Provence, le tout pour 243 millions d'euros. La septuagénaire a également dû céder ses assurances-vie à hauteur de 120 millions d'euros. La dette est désormais impossible à payer pour Dominique Tapie, toujours selon nos confrères de BFMTV. Son deux-pièces situé dans le 7e arrondissement de Paris est actuellement loué et payé par son ami et ancien ministre Jean-Louis Borloo .


Lire la suite sur Europe1