Bernard Tapie très affaibli par son cancer : son procès reporté

·1 min de lecture

La décision vient de tomber. La cour d'appel de Paris a ordonné que le procès de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage controversé du Crédit lyonnais soit réexaminé à partir du 10 mai, pour quinze journées d’audience, informe L'Obs ce lundi 26 octobre. Une décision qui fait suite à une demande de renvoi formulée par la défense de l'ancien ministre, qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, et dont la maladie a récemment "très gravement progressé".

Très affaibli, l'homme d'affaires avait tenu à assister à l'ouverture de son procès le 12 octobre dernier, mais le mercredi 14 octobre, à la surprise générale, Bernard Tapie avait été contraint de s'absenter en raison de son état de santé. La cour avait alors décidé de suspendre les débats dans l'attente d'une expertise médicale. Or, cette dernière a conclu à "une altération" de l’"état général" de Bernard Tapie et à une incompatibilité avec une comparution devant ses juges.

Bernard Tapie, qui suit déjà un traitement expérimental en Belgique, doit essayer un nouveau traitement "quasi expérimental", a précisé son avocat Maître Temime. Un traitement qui, pour l'expert, peut laisser entrevoir une amélioration sensible de son état, mais "pas avant cinq mois", a rapporté la présidente de la cour Sophie Clément. "M. Tapie a tout fait pour pouvoir participer à cette audience, qui est et reste décisive pour lui. Malheureusement, son état de santé ne lui a pas permis de pouvoir aller plus loin", a réagi auprès de l’AFP (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Léa Salamé et Thomas Sotto pris à partie par la la maire de Marseille Michèle Rubirola
Francis Huster : ses confidences bouleversantes sur son agression
« Ils veulent confiner Brigitte Macron, François Hollande, ils sont malades », Luc Ferry très énervé sur LCI
PHOTOS - Melania Trump tout sourire au côté de son mari : elle se rattrape !
Le camp d’Emmanuel Macron accusé de « faire tourner le ventilateur à merde » par les amis de Jean-Luc Melenchon