Bernard Tapie : les terribles séquelles psychologiques de leur agression sur sa femme Dominique

·1 min de lecture

Le dernier week-end de Pâques restera un très mauvais souvenir pour la famille Tapie. Alors que Bernard Tapie et son épouse Dominique étaient paisiblement en train de dormir dans leur résidence secondaire de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, des voleurs se sont infiltrés en douce en escaladant le premier étage par l'arrière de leur maison. Les malotrus ont alors agressé le célèbre homme d'affaires de 78 ans ainsi que son épouse. Ces derniers ont été frappés, ligotés, pour que les malfaiteurs puissent commettre tranquillement leur méfait. D'une violence inouïe, cette agression a suscité une onde de choc auprès du public. La parution des photos des visages tuméfiés des époux Tapie a révélé la barbarie de ce cambriolage et la volonté affichée de leur nuire. Combatif, Bernard Tapie a expliqué au magazine Le Point dans l'édition de ce 22 avril, qu'il était parvenu à dépasser ce traumatisme. "Moi, je n’en ressens physiquement que très peu de choses. Et moralement encore moins", a-t-il expliqué dans un long entretien. En revanche, il se fait énormément de soucis pour sa moitié, qui elle, en garde encore des séquelles psychologiques importantes.

En effet, selon l'ex-patron de l'OM, sa femme Dominique subit toujours les conséquences de leur agression. Elle avait été frappée et tirée par les cheveux dans toute la maison par les cambrioleurs, qui cherchaient un "trésor", soit un coffre-fort qui n'existait pas. Il est de nouveau revenu sur cette nuit cauchemardesque : "Ils l'ont rouée de (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Un retour du Hit Machine sur M6 ? La réponse tranchée de Charly Nestor
Elizabeth II : du lever au coucher, découvrez la journée classique de la reine
Delphine Wespiser bientôt maman ? L'ex-Miss France lève le voile sur ses projets avec son compagnon Roger
Angelina Jolie : ce qu'elle n'a pu accomplir à cause de son divorce au long cours avec Brad Pitt
Prince Philip : ce qu’il pensait vraiment du départ de Meghan Markle et Harry