Bernard Minet révèle avoir très mal vécu l'arrêt du Club Dorothée : "Vous ne valez plus rien !"

·1 min de lecture

Tout Français ayant grandi dans les années 90 connaît le Club Dorothée. Entourée par ses camarades, dont la défunte Ariane Carletti, Dorothée avait bercé les adolescents de l'époque. C'est pourquoi bien que disparue de l'antenne, la bande est encore dans tous les esprits. Comme le concède Bernard Minet dans l'émission d'Evelyne Thomas sur Non Stop People, il se fait encore régulièrement arrêter dans la rue par des passants qui le reconnaissent. Il s'estime d'ailleurs très chanceux d'avoir pu faire partie de cette aventure télévisuelle. "Je suis très conscient qu'on avait vécu dix ans d'une merveilleuse aventure. On est resté là dix ans. Les Zénith qu'on a faits, c'était formidable", a confié celui qui est désormais âgé de 67 ans. Il faut dire qu'en plus de ses projets avec la bande du Club Dorothée, il croulait sous les propositions. Mais lorsque l'émission s'est arrêtée, en 1997, le choc a été brutal pour l'interprète de Bioman.

Face à Evelyne Thomas, Bernard Minet n'a pas caché avoir connu une grande traversé du désert. C'est simple : lorsque le Club Dorothée s'est arrêté, plus personne ne s'est intéressé à lui ! Lorsque l'animatrice lui a demandé comment il avait vécu ce petit "passage à vide", il a ainsi expliqué, l'air grave : "Non, ce n'est pas un léger passage à vide. Quand la télé s'arrête, tout s'arrête. C'est une petite mort. Pourquoi ? Parce que le téléphone ne sonne plus. J'avais des coups de téléphone d'organisateurs de fêtes... Là, le téléphone arrête de sonner, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Zinédine Zidane réuni avec son fils Théo, la ressemblance est très troublante
Anniversaire de mariage de Meghan Markle et Harry : l'adorable attention du prince subjugué par sa femme
"J'ai pas grandi comme un enfant favorisé" : Victor Belmondo révèle les petits boulots qu'il a faits
Emmanuel Macron et Jean Castex en terrasse : ce non respect du protocole qui a choqué les internautes
Mort du prince Philip : ce bel hommage des Britanniques à l'époux de la reine Elizabeth II

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles