Bernard Menez défend Didier Raoult : le gros coup de gueule de l'acteur contre le gouvernement

Le gouvernement ne fait pas l'unanimité. Dans la gestion de crise, les décideurs politiques sont dans l'œil du cyclone. De partout, les critiques fusent. Chez les personnalités publiques, on ne se prive pas de dire tout ce qu'on pense. Jean-Pierre Pernaut le premier. Le présentateur du JT de TF1 s'est complètement lâché vendredi 24 avril, dans un monologue d'une minute plutôt surréaliste, énumérant les contradictions dans les mesures prises par le gouvernement. Une prise de position soutenue par Jean-Marie Bigard, mais aussi par des millions d'anonymes. Si Jean-Pierre Pernaut est l'auteur du coup de gueule le plus célèbre, ce n'est pas le seul pour autant. Bernard Menez en a aussi gros sur le cœur.

"Scandale absolue"

Le comédien était l'invité du podcast Comme à la maison, de Ouest France. Il dénonce notamment un "scandale absolu", "cette histoire de la chloroquine et le protocole du professeur Raoult qui n’est absolument pas pris au sérieux par les pouvoirs publics parce que ça les dérange". Comme Jean-Pierre Pernaut, ce qui dérange le plus l'interprète de Jolie poupée est la gestion de la crise sanitaire depuis plusieurs semaines. "Comme d’habitude, on nous enfume avec de la surcommunication. On décompte des morts, mais pour les actions, c’est ordre et contre-ordre. Cette histoire des masques… Franchement, je suis énervé". Sans tomber dans la sinistrose, Bernard Menez se dit inquiet "pour les plus fragiles" mais aussi pour ses enfants et ses petits-enfants. Le dévoilement du plan

Retrouvez cet article sur Voici

Nabilla : une ancienne candidate des Anges 5 balance sur son comportement
JoeyStarr : son vibrant hommage à Christophe pour la bonne cause
VIDEO Tous en cuisine : Cyril Lignac impressionné par le talent d’une ancienne candidate du Meilleur Pâtissier
Cameron Diaz bientôt de retour au cinéma ? Cette confession qui va ravir ses fans
VIDEO Benjamin Castaldi : son gros coup de gueule contre les masques vendus à 5 euros