Bernard Cazeneuve estime qu'«une autre gauche est possible, qui rompe avec l’outrance et le sectarisme»

L'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve , opposé à l'accord entre PS et LFI au sein de la Nupes, estime qu'"une autre gauche est possible, qui rompe avec l’outrance et le sectarisme", dans un manifeste publié dans le JDD.Ce "manifeste" est signé par 400 personnalités de gauche, dont la quasi-totalité des opposants à la ligne pro-Nupes du patron du PS Olivier Faure: le maire du Mans Stéphane Le Foll, l'ex-Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis ou la cheffe de file du courant minoritaire Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin. Mais pas la présidente de la région Occitanie Carole Delga ou l'ex-candidate à la présidentielle Anne Hidalgo.Bernard Cazeneuve, qui a quitté le PS après l'accord sur la Nupes , estime dans ce manifeste que "ni la majorité relative anémiée (des macronistes), ni les oppositions majoritairement animées par la radicalité ne semblent pouvoir répondre aux attentes de nos compatriotes". "On aurait tort de se satisfaire des postures grandiloquentes de l