Bernadette Chirac : touchée par des marques d’affection, elle réagit

Il y a des marques d’affection qui touchent particulièrement dans les moments difficiles. Depuis la mort de Jacques Chirac, le 26 septembre 2019, Bernadette Chirac peut compter sur le soutien de sa famille, de ses amis, de certaines personnalités publiques et politiques. Mais pas seulement. Nombreux ont été les anonymes qui lui ont témoigné leur tendresse. Un registre avait été, notamment, mis à disposition des habitants de Gap afin de soutenir la famille dans son deuil. Une attention qui a touché l'ancienne première dame. Radio Alpes 1 relate que Bernadette et sa fille Claude Chirac ont exprimé au maire de Gap que "Ces marques d’affection, d’amitié et de fidélité" leur allaient droit au coeur.

Ce n’est pas la première fois que Bernadette Chirac se montre reconnaissante envers toute cette bienveillance. Un peu plus d’un mois après la mort de son époux, elle avait envoyé une lettre au maire de Cannes, David Lisnard afin de le remercier d’avoir mis à disposition un registre de condoléances dans sa mairie. "C’est avec une très vive émotion que j’ai reçu le registre de condoléances mis, grâce à vous, à la disposition des habitants de Cannes. Au moment où ma famille et moi-même sommes si douloureusement éprouvés par le décès de Jacques, ces marques d’affection, d’amitié et de fidélité nous vont droit au cœur." , avait-elle indiqué. Avant de demander à transmettre ses remerciements à tous ceux qui ont pensé à elle. "Je vous serais infiniment reconnaissante d’être mon interprète, auprès

Retrouvez cet article sur GALA

"Dans Ségo, y’a ego" : quand François Hollande n’était pas tendre avec Ségolène Royal
La reine Elizabeth II : la vraie raison pour laquelle elle a raté cet événement annuel qui lui tient à coeur
PHOTO - Danse avec les stars : Elsa Esnoult retrouve son partenaire Anthony Colette pour un projet étonnant
PHOTOS - Meghan Markle, son album inédit : de sa naissance à aujourd’hui en dix clichés jamais vus
Antony (The Voice 2020) évoque avec émotion la mort de sa soeur : "Mon monde s'est effondré"