Berlin prend le contrôle des filiales de Rosneft en Allemagne

Pour sécuriser ses approvisionnements, l'Allemagne a annoncé mettre sous tutelle les activités du géant pétrolier russe Rosneft sur son sol. Les fililales du groupe en Allemagne représente environ 12% de la capacité de traitement du pétrole dans le pays.

Dans le détail, la mesure concerne les filiales Rosneft Allemagne (RDG) et la société RN Refining & Marketing (RNRM), qui détiennent des parts dans trois grandes raffineries.

Le gouvernement allemand prend de cette manière le contrôle de la raffinerie PCK à Schwedt, dans l'est du pays, ou Rosneft détient une part majoritaire (54,2%) et qui assure l'approvisionnement pétrolier de la capitale Berlin et de toute la région autour.

Dans les deux autres sites concernés, MiRo à Karlsruhe et Bayernoil à Vohburg, Rosneft détient une minorité des parts à côté d'autres grands acteurs pétroliers occidentaux. La tutelle prend effet vendredi et est pour l'instant limitée à six mois.

Berlin a déjà pris le contrôle début avril de l'ex-filiale allemande de Gazprom, Gazprom Germania, pour sécuriser son approvisionnement en gaz cette fois.

Depuis, le gouvernement allemand a dû débloquer une aide de 9 à 10 milliards d'euros pour sauver cette entité menacée de faillite.