Bergues : chaque midi, un concert de carillon pour redonner le moral aux habitants

Après avoir monté les 196 marches qui mènent au dernier étage du beffroi de Bergues (Nord), le carillonneur Jacques Martel se prépare avant de jouer pour les habitants. Chaque jour, pendant le confinement, il leur offre un concert d'une demi-heure. "Quand on est confiné, on est bloqué chez soi. Le fait d'avoir cette petite touche de musique, quelque part, ça égaye l'atmosphère de la ville", explique Jacques Martel dans l'édition du 12/13 du samedi 7 novembre. "Il faut tout faire pour que ça aille mieux demain" Du haut du beffroi de 57 mètres, le carillonneur interprète un répertoire de musiques variées. Pour l'occasion, il a même réarrangé "ça ira mieux demain" d'Annie Cordy. "L'idée, c'est de se dire 'Aujourd'hui, c'est pas terrible, mais il faut tout faire pour que ça aille mieux demain'", dit-il. Ses musiques interpellent et réchauffent le cœur des Berguois, très attachés à leur carillon. Ils pourront savourer ces instants chaque midi jusqu'à la fin du confinement.