Pour Berger, la mobilisation contre la réforme des retraites est «au-delà de ce qu'on pensait»

© Benoit Tessier

La mobilisation contre la réforme des retraites "est au-delà de ce qu'on pensait", s'est félicité le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, au début de la manifestation parisienne jeudi alors que son homologue de la CGT Philippe Martinez estimait que "le million de manifestants allait être dépassé". "On est clairement sur une forte mobilisation", a déclaré M. Berger. "Depuis ce matin, y compris dans les plus petites communes il y a des chiffres énormes de manifestants. C'est la démonstration que les travailleurs et travailleuses, et plus largement les citoyens, ne veulent pas de ce report de l'âge légal à 64 ans", a-t-il jugé.

Une journée "très réussie"

"Cette mobilisation est réussie", s'est pour sa part réjoui M. Martinez, saluant "une union des syndicats, gage de confiance pour les salariés". De son côté, Frédéric Souillot (FO) a salué une journée "très réussie" avec une "mobilisation massive". "Mais on n'est pas là pour se compter, on est là pour peser et (...) faire reculer" le gouvernement.

"La mobilisation est très forte et ce n'est pas un hasard, c'est parce que dans leur immense majorité les gens rejettent ce projet très injuste et pas justifié", a renchéri François Hommeril (CFE-CGC).

"On a des chiffres de manifestants en province qui sont considérables, des moyennes qu'on n'a jamais atteintes. On annonçait peut-être un million, on y sera, et bien au delà aujourd'hui, et il y aura d'autres journées de mobilisation", s'est félicité Laurent Escure (Unsa). "La se...


Retrouvez cet article sur ParisMatch