Bergé: La dissolution permettrait une "clarification" si rejet de la réforme des retraites

La cheffe de file des députés Renaissance Aurore Bergé s'est dit jeudi "persuadée" que la réforme des retraites serait votée à l'Assemblée tout en plaidant, en cas de rejet, pour une dissolution qui permettrait une "clarification".

"Ma conviction c'est qu'on doit aller au vote" aujourd'hui et "je suis persuadée que si on va au vote, on aura une majorité pour voter cette réforme", a assuré sur Cnews la députée des Yvelines, avant de se rendre à la réunion d'urgence organisée sur le sujet à l’Élysée.

"Il y a pas une voix de notre groupe qui manquera pour voter cette réforme", a-t-elle aussi certifié.

La menace de dissolution qu'Emmanuel Macron aurait brandi mercredi soir lors d'une réunion en cas de rejet de la réforme, selon plusieurs participants, c'est du chantage? "Non, c'est une clarification", a répondu Mme Bergé.

"Tout le monde comprend que si nous décidons de passer au vote cet après-midi (...) on n'a pas de majorité à l'Assemblée nationale, il y a une nécessité de clarification", a-t-elle ajouté, en ciblant les députés LR.

"Je pense que pour la clarté de la droite française, ils doivent voter (la réforme) et je pense honnêtement en conscience qu'ils voteront pour cette raison", a-t-elle insisté.

"La seule clarification à laquelle le président de la République peut procéder, c'est une dissolution parce que ça renvoie tout le monde devant les Français et c'est eux qui en dernier recours, en dernier ressort, décideront", a argumenté la députée.

"Très bien, qu'il fasse une dissolution", a répondu Marine Le Pen sur BFMTV et RMC.

"Revenir au peuple ne me pose jamais aucun problème donc chiche! Qu'on soit majoritaire pour rejeter ce texte et qu'on parte aux élections, aucune difficulté", a ajouté la cheffe des députés RN.

La réforme des retraites extrêmement impopulaire d'Emmanuel Macron devrait connaître jeudi son épilogue parlementaire, avec un suspense encore entier sur l'issue du vote prévu dans l'après-midi à l'Assemblée nationale.

el/bpa/bat