Benzema attaque un représentant de Reconquête en justice

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Reuters/Carl Recine
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Karim Benzema a attaqué en justice pour diffamation l’ancien bras droit de Gilbert Collard Damien Rieu. Le footballeur reproche au militant d’extrême droite certains de ses tweets qui l’assimile notamment à des terroristes.

Les juges devront trancher. Karim Benzema a décidé de poursuivre Damien Rieu en diffamation. L’attaquant du Réal Madrid reproche à ce soutien d’Eric Zemmour certains tweets écrits il y a plus d’un an. Sur le premier, Damien Rieu poste une photo du joueur avec l’imam Nourdine Mamoune. « Intéressant de découvrir que Karim Benzema fréquente cet imam qui vient d’être perquisitionné » a-t-il écrit, avec tous les sous-entendus que cela peut engranger.

Dans un second tweet de novembre 2020, le militant d’extrême droite a posté 4 photos. On peut y voir des terroristes faire un geste similaire avec celui de Karim Benzema. Selon l’avocat du joueur Sylvain Cormier, le militant pro-Zemmour « alimente la haine, assimile Karim Benzema à un terroriste ».

Pour Damien Lefèvre, véritable nom du militant, il a évoqué une « procédure classique pour intimider ». Il a déjà été condamné par la justice pour s’être introduit sur le toit d’une mosquée en 2012, et pour avoir participé à l’opération anti-migrants dans les Alpes en 2018.

Dans un contexte bien différent, Karim Benzema a lui aussi été déjà condamné par des juges à un an de prison avec sursis et de 75.000€ d’amende pour complicité de tentative de chantage dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles