Benoît Paire plein d'espoir malgré son élimination de Roland-Garros : "J'ai retrouvé la passion"

·1 min de lecture

La crise sanitaire a été un véritable revers pour Benoît Paire. Il a très mal vécu les nouvelles règles imposées par les instances du tennis pour que les tournois puissent avoir lieu en toute sécurité. Et il ne s'en est pas caché. Le Français a poussé de nombreux coups de gueule en conférence de presse d'après match ou sur les réseaux sociaux. Après une défaite au Chili, il avait notamment regretté : "Le circuit ATP est devenu triste, ennuyeux et ridicule... Jouer dans des stades à huis clos sans aucune ambiance, ce n’est pas pour ça que je joue au tennis... Devoir rester soit à l'hôtel, soit au club de tennis et avoir interdiction de sortir sous peine d’exclusion et d’amende, où est le plaisir de voyager ? Pour moi, jouer au tennis est devenu un métier sans saveur..."

Se nourrissant habituellement de la ferveur du public, Benoît Paire a perdu l'envie de pratiquer le tennis à force de jouer dans des arènes vides, sans spectateurs. Un mal-être qui s'est ressenti sur le court. Le tempétueux sportif a enchaîné les défaites mais aussi les craquages en plein match, multipliant les cassages de raquettes ou les déclarations tonitruantes. Malgré le manque de motivation, il a pourtant continué à se présenter à des tournois, il ne s'en est pas caché, pour l'argent. Frondeur, il a notamment affirmé profiter du système en prenant "12 000 euros pour être à l'hôtel tranquille". Une attitude qui lui a valu d'être privé des Jeux Olympiques de Tokyo cet été. Pris dans ce passage à vide paraissant (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Programme TV Football : sur quelle chaîne et à quelle heure suivre le match France/Pays de Galles ?
Roland-Garros 2021 : le programme du mercredi 2 juin
Euro 2020 : les Bleus percevront une prime de 340 000 euros en cas de victoire
Roland Garros 2021 : mais au fait, qui est cet illustre personnage ayant donné son nom au tournoi ?
Roland-Garros 2021 : Naomi Osaka, la numéro 2 mondiale, abandonne le tournoi après la polémique sur son boycott médiatique