Benoît Paire perd ses nerfs : son gros craquage et chapelet d'insultes

·1 min de lecture

Il n’en peut plus. Benoît Paire est visiblement arrivé à bout de ce qu’il pouvait supporter à cause du coronavirus. Le joueur de tennis français, 33e mondial, a perdu dès le premier tour du Masters 1000 de Monte-Carlo dimanche 11 avril face au jeune Australien Jordan Thompson. Il a beaucoup souffert dans le jeu mais a aussi confié sa souffrance face à la situation actuelle et les conditions de jeu imposées par les restrictions sanitaires en conférence de presse. « Arriver dans un cimetière pareil, ça me déprime un peu. Le tennis ne m’apporte plus rien d'heureux », a-t-il déclaré, dépité.

L’ex-compagnon de la chanteuse Shy’m a ensuite littéralement craqué. « Franchement, je n’en ai rien à branler de ce match. (…) J'ai un double encore et après, je me casse chez moi », a-t-il lancé, suscitant rapidement une polémique sur les réseaux sociaux. « J'ai pris 12 000 balles. Vous allez dire que je parle encore beaucoup d’argent, mais j’ai pris 12 000 euros pour être à l’hôtel tranquille. (…) Je n’ai aucune magie à retrouver, franchement je m’en fous », a-t-il ajouté.

Le joueur de tennis étant coutumier des craquages, sur les courts comme en dehors, ses propos pourraient être interprétés comme de la désinvolture ou du je-m'en-foutisme. Mais il semble simplement regretter le monde d’avant, le tennis d’avant. « Si t’as connu un peu le circuit et que tu vois comment c’est devenu, franchement, ça donne envie de se jeter. (…) Quel plaisir à jouer dans des conditions pareilles ? (…) Il y a zéro (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Shannen Doherty rattrapée par le cancer : elle garde le moral pour ses 50 ans
« Ils ont les chocottes » : Olivier Véran et Jean Castex face au risque pénal
Alice Detollenaere enceinte : la compagne de Camille Lacourt complexe sur son poids
Julian Bugier : son père décédé, son épouse, leurs enfants... Ses confidences très intimes
Le prince Harry inquiet de laisser Meghan seule et enceinte