Benoît Paire a (encore) fait du Benoît Paire après sa défaite à Washington

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Benoît Paire déchirant son t-shirt après sa défaite face au dannois Holger Rune (6-3, 6-2) à Washington.
TENNIS TV / MONTAGE LE HUFFPOST Benoît Paire déchirant son t-shirt après sa défaite face au dannois Holger Rune (6-3, 6-2) à Washington.

TENNIS TV / MONTAGE LE HUFFPOST

Benoît Paire déchirant son t-shirt après sa défaite face au dannois Holger Rune (6-3, 6-2) à Washington.

TENNIS - Était-ce Benoît Paire ou Hulk sur le court ? Après sa défaite au second tour du tournoi de Washington mercredi 3 août, le tennisman français a de nouveau été pris d’un accès de colère. Peu après la balle de match, il a déchiré son t-shirt, provoquant les rires de la foule.

Benoît Paire affrontait le dannois Holger Rune, âgé de seulement 19 ans. Sous une chaleur abominable, il s’est incliné en deux sets 6-3, 6-2 face à la 28e raquette mondiale. La veille, le Français de 33 ans était pourtant parvenu à briser une série de six défaites consécutives en renversant Peter Gojowczyk (7-5, 6-4).

Face à Holger Rune, l’Avignonnais n’aura tenu qu’1 h 18. À l’issue de la partie, il a décidé d’offrir sa tenue en lambeaux à l’arbitre de chaise.

Un peu plus tôt dans la partie le 112e mondial avait hurlé sur le terrain, comme il a parfois l’habitude de faire lorsque le match ne tourne pas à son avantage « C’est de la merde (sic), j’en peux plus d’être ici, il fait 2 000 degrés. Techniquement je n’y arrive pas ».

« Il y a du positif sur ce tournoi… Tout ne peut pas être parfait encore mais c’est bien je vais pouvoir aller boire une bière dans cette super ville de Washington et penser au prochain tournoi », a-t-il commenté sur Instagram peu après sa défaite.

Avant ce tournoi, Benoît Paire affichait un bilan de 3 victoires pour 19 défaites en 2022. Début juillet, il s’était confié à nos confrères de Brut pour évoquer ses difficultés mentales, notamment depuis la pandémie. « Je vois des psys, je vois pas mal de personnes pour essayer de comprendre ce qui m’arrive », expliquait-il, évoquant « le cercle vicieux » dans lequel il se trouve aujourd’hui.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles