Benoît Hamon veut, lui aussi, "démanteler les GAFA"

1 / 2

Benoît Hamon veut, lui aussi, "démanteler les GAFA"

Interviewé sur RTL Matin ce 15 mars, Benoît Hamon a livré une proposition concrète de son programme pour les élections européennes: s'en prendre aux géants du numérique, jugés "trop puissants".

C'est une idée qui trouve un écho grandissant. Face à la puissance croissante des GAFA, ces géants du numérique- au premier rang desquels figurent Google, Apple, Facebook et Amazon- une solution radicale s'esquisse aux yeux de plusieurs responsables politiques: les "démanteler".

Interviewé sur RTL Matin ce 15 mars, Benoît Hamon a fait de cette proposition l'une des idées clés de son programme pour les élections européennes, comme le relève Numerama. L'ex membre du Parti socialiste s'y présentera dans le cadre de sa propre formation politique, Generation.s.

"Si puissants qu'ils dictent leurs lois"

"Je pense aujourd’hui que ces géants économiques sont si puissants qu’ils dictent leurs lois aux partis" politiques, a ainsi maintenu l'ancien candidat à l'élection présidentielle.

"S’il y a bien un domaine dans lequel le droit européen nous permet de démanteler les GAFA, c’est le droit de la concurrence", a-t-il complété pour dissiper les doutes d'Elizabeth Martichoux, en rappelant la politique de Margrethe Vestager. La Commissaire européenne à la Concurrence mène la vie dure aux géants du numérique accusés de pratiques anticoncurrentielles.

L'an passé, Google a ainsi écopé en juillet d'une amende record de 4,34 milliards d'euros en raison de la position dominante de son système d'exploitation Android pour smartphone. L'entreprise américaine a depuis fait appel de la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi