Benoît Hamon reçoit le soutien de Najat Vallaud-Belkacem contre le FN

Candidate pour le PS dans la sixième circonscription du Rhône, Najat Vallaud-Belkacem, a été battue par Bruno Bonnell, candidat LREM, selon l'annonce de ce dernier. 

Si de nombreux membres de la majorité ont fait le choix de soutenir Emmanuel Macron plutôt que le "frondeur" Benoît Hamon, si Manuel Valls a décidé de ne pas parrainer ce dernier, Najat Vallaud-Belkacem, elle, ne fait pas défaut à son prédécesseur au ministère de l'Education nationale. Ce mercredi soir, elle était présente au meeting que donnait le candidat à la présidentielle à Nice (Alpes-maritimes) et y a même pris la parole. Sur scène, elle s'est surtout employée à ferrailler contre Marine Le Pen, la favorite des sondages. Najat Vallaud-Belkacem a égrené ses griefs contre le parti qu'elle représente: "Stigmatisation des plus fragiles, surenchère xénophobe, remise en cause des droits les plus fondamentaux, mis au pas des fonctionnaires, sortie de l’euro, voilà," a-t-elle énuméré. Elle a aussitôt poursuivi:

"Voilà, pourquoi, je pense, que l’extrême-droite autoritaire et nationaliste qui est aujourd’hui aux portes du pouvoir dans notre pays mérite que nous consacrions l’essentiel de notre énergie dans cette campagne, nous qui sommes de gauche, à lutter contre le Front national, à expliquer les conséquences de sa politique, à combattre sa démagogie, à démasquer ses mensonges et ses illusions ! N’attendons pas que madame Le Pen soit à l’Elysée pour faire tomber les masques."

"Marine Le Pen montre son vrai visage"

Benoît Hamon, lors de sa prise de parole, a varié...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages