Benoît Hamon : le candidat socialiste à la présidentielle de 2017 quitte la politique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'année 2017 paraît désormais bien loin pour Benoît Hamon. Dans un entretien accordé ce jeudi 9 septembre à nos confrères du Monde, le candidat à la dernière élection présidentielle l'annonce : la politique, pour lui, c'est fini. "J'ai cheminé dans une sorte de zone grise entre l'époque où j'étais très impliqué dans la vie politique jusqu'à l'élection présidentielle de 2017, puis dans une transition hybride entre un engagement partisan et une vie personnelle, un métier, qui m'éloignait de plus en plus de la politique. Je n'ai pas l'impression d'un grand saut dans le vide", explique-t-il dans les colonnes du quotidien du soir.

Un retrait bien réfléchi, puisque Benoît Hamon explique dans la foulée qu'il rejoint une ONG, Singa, "tournée vers les compétences et les talents des réfugiés et des migrants", dont il sera désormais le directeur général. Alors qu'il s'apprête à occuper une autre place, Benoît Hamon le confesse, oui il a des regrets, même "si c'est trop tôt pour faire l'inventaire". Des regrets personnels, mais aussi sur ce qu'est devenue la société. "Les fléaux contre lesquels je me suis battu jeune sont plus forts aujourd'hui que quand j'avais 18 ans", explique celui qui a eu envie de s'éloigner de la politique lorsqu'il a "ressenti le besoin d'être plus dans l'action".

Benoît Hamon l'assure, il a évoqué son départ avec quelques-uns de ses amis, et ne prendra aucune position sur l'élection de 2022. Pourtant, il garde encore un pied dans la porte, au niveau local… "Ce n'est (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Macron ne pouvait plus le saquer" : un proche d’Edouard Philippe explique pourquoi l'ex-Premier ministre aurait réellement quitté Matignon
Meghan et le prince Harry bientôt de retour au Royaume-Uni ? Le couple veut présenter Lilibet à la reine
Agacé par le comportement "insupportable" de ses ministres, Emmanuel Macron hausse le ton : "Il a secoué tout le monde !"
Desert One (Canal+) ou l'incroyable fiasco de l'armée américaine en Iran en 1979
Le prince Albert de Monaco s'insurge des rumeurs de séparation avec Charlène : "Elle en souffre et cela m'affecte aussi"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles